LES FAVORIS SE POSITIONNENT EN TETE DE LA COMPETITION

Antwerp – Léopold : 2-4. Plus question de spéculer du côté du Léopold. En effet, avec un bilan catastrophique de zéro point sur neuf, il fallait ramener un minimum du déplacement périlleux du côté de Sint-Job-In’t-Goor. Et les Bruxellois ont eu la chance de pouvoir compter sur un adversaire qui passait totalement à côté de son sujet (comme en première période au Pingouin la semaine dernière d’ailleurs !). Les buteurs du jour : Nicolas Laddyn et Tom Lobsey pour les Anversois ; Jérôme Verdussen, John Verdussen (p.c.), Jonathan Beckers et Lucas Rossi pour les Ucclois.

Racing – Héraklès : 9-3. Après son succès de vendredi soir, les Rats n’ont pas fait dans le détail face à un adversaire qui continue à commettre trop d’erreurs pour prétendre à beaucoup mieux dans ce championnat. Si le score était seulement de 3-1 à la pause avec des réalisations de Lucas De Mot et Tom Boon (2) – Rob Porter avait réduit l’écart juste avant la pause – les hommes de Marcelo Orlando se sont régalés en seconde période. Thomas Vanneste (3), Juan Gilardi (2 p.c.) et l’autre Argentin Martin Lopez donnaient au score ses allures définitives. A noter que les visiteurs étaient privés de leur buteur, Jérémy Schuermans.

Braxgata – Waterloo Ducks : 2-5. Privé de ses deux Néo-Zélandais, partis aux Jeux du Commonwealth, le Brax n’a pas réussi à tenir la distance face à un Watducks nettement plus appliqué que la semaine dernière face au Racing. Au final, les Brabançons s’imposent donc  avec une avance confortable via des buts d’Alexandre De Saedeleer (2 p.c.), Santiago Montelli, Maxime Tys et John-John Dohmen. Jérôme Dekeyser (p.c.) et Christophe Adriaensen ont réduit l’écart pour les Anversois.

Louvain – Gantoise : 3-0. Même si les Universitaires se sont imposés largement, la partie n’a pas été aussi évidente que cela pour les joueurs de Mick Beunen. Juane Garreta a ouvert e score en première période avant que Fabian Van Kerckhove ne double la marque. Juane Garreta fixait le score définitif sur un stroke en fin de partie.

Beerschot – Dragons : 1-4. Les champions ont titre se sont imposés dans le derby anversois en se montrant peut-être un peu mois percutant qu’à l’habitude. Renaud Pangrazio puis Charles Vandeweghe indiquaient le chemin à suivre à leurs couleurs. Mais en seconde période, John Goldberg redonnait l’espoir au Bee. Les buts de Loïck Luypaert et Felix Denayer ponctuaient l’après-midi.

Wellington – Pingouin : 6-2. Beau succès des Bruxellois qui n’ont laissé aucune chance à des visiteurs qui n’étaient pas au niveau de la division d’honneur comme le soulignait leur entraîneur, Michel Van den Boer, à l’issue de la partie. En début de partie pourtant, les Nivellois faisaient illusion en recollant à chaque fois au score et en ne laissant pas filer leurs adversaires du jour. Mais dès la reprise, le Well tuait tout suspens en marquant coup sur coup. Les buteurs du jour : Didier Michielssen, Mathias Gowie, Ignacio Bergner (3 p.c.) et Jérmy Muylaert pour l’équipe locale ; Gaël Raes et Gilles Jacob, via un p.c., pour le Pingouin.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *