Le Waterloo Ducks peut-il conquérir un quatrième titre consécutif ?

Cette semaine, afin de préfacer le coup d’envoi de la nouvelle saison en division d’honneur, Hockeybelgium est allé à la rencontre des capitaines des quatre derniers demi-finalistes de la compétition. Et pour débuter cette série, c’est John John Dohmen, le maître à jouer du Waterloo Ducks, les champions de Belgique en titre, qui livre ses impressions à quelques jours de la reprise de la compétition.

Le Brabançon est bien conscient que cette année sera clairement celle de la reconstruction après trois titres consécutifs mais surtout les départs de plusieurs cadres de l’équipe (Maxime Luycx, Benjamin Van Hove, Thomas Van den Balck, Vincent Vanasch et Alex de Paeuw). Il sera donc essentiel que les nouveaux venus, à savoir Antoine Kina, Arnaud Flamand, Victor Charlet et Viktor Lockwood, s’adaptent rapidement pour ne pas louper l’entame de la saison.

John John, es-tu satisfait de votre préparation estivale ?
« Nous avons débuté par trois semaines de travail physique durant le mois de juillet puis nous avons repris les entrainements purement hockey dès le début du mois d’août. Nous avons connu pas mal de soucis pour être au complet en raison des vacances et des examens. Il faut dire que le championnat recommence très tôt, cette année, et que nous sommes donc en pleine période d’examens. Lorsque nous étions au complet, la qualité du jeu était vraiment bonne mais dès qu’il manquait deux ou trois joueurs, cela devenait bien plus difficile. On devra apprendre à gérer cette situation délicate en cas de blessure, par exemple. »

Comment s’est déroulée l’intégration des nouveaux venus ?
« Ils ont très rapidement compris notre style de jeu. Nous sommes très contents car ils répondent parfaitement à nos attentes et j’espère qu’ils progresseront durant la saison. Nous avons le temps puisque le championnat sera pratiquement deux fois plus long que l’an passé. Ce signifie aussi deux fois plus d’entrainement car il n’y aura plus de double week-end. »

Quels sont vos ambitions pour cette nouvelle compétition ?
« Les objectifs restent les mêmes que celles affichées ces dernières années. Nous voulons nous qualifier pour le dernier carré et décrocher un nouveau ticket pour la Coupe d’Europe. En Playoffs, tout reste toujours possible. Le système demeure très aléatoire et il n’existe aucun avantage pour une équipe ayant dominé l’ensemble du championnat régulier. »

Qui sera champion en fin de saison ?
« Je pense que les favoris restent toujours les mêmes que durant ces dernières années. Si le Waterloo Ducks ne parvient pas à décrocher un nouveau titre, le Dragons ou le Racing auront toutes leurs chances de décrocher les lauriers à l’issue de la finale. »

Quelles équipes finiront dans le Top 4 ?
« Le Waterloo Ducks, le Dragons, le Racing et … La bagarre sera énorme pour cette dernière place. Mais, à mon avis, cela se jouera entre le Daring ou le Léopold. »

La compétition sera donc plus disputée que l’an dernier ?
« Oui, c’est une certitude. La saison dernière, nous avions terminé la compétition régulière avec onze points d’avance sur le deuxième. De leur côté, le Dragons et le Racing s’étaient qualifiés facilement pour les Playoffs. C’était, en revanche, très serré pour la quatrième place. Je pense que cette année, il y aura beaucoup moins d’écart entre les équipes. Chaque journée de championnat sera difficile. Il y aura beaucoup de suspens. Je pense aussi que le Wellington et l’Orée seront également meilleurs que Namur et la Gantoise qui viennent de descendre. »

Entretien : Laurent Toussaint

Photo : Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *