LE RACING SAUVE UN POINT FACE À LOUVAIN

Les Bruxellois peuvent finalement être satisfaits avec le résultat final de la rencontre. E en effet, ils sont passés très près du chaos face à une très bonne équipe de Louvain qui peut clairement se mordre les doigts de ne ramener qu’un seul petit point de leur déplacement en terres uccloises chez les vice-champions de Belgique.

Dès l’entame des débats, les Universitaires se montraient les plus dangereux. A la septième minute, le Français Lucas Sylvestre déviait victorieusement un tir de Guillermo Garcia. Jérémy Gucassoff était surpris. Mais, moins de deux minutes plus tard, Tom Boon égalisait d’une magnifique frappe en revers. Tous les spectateurs s’attendaient alors à voir un match avec du hockey spectacle mais il n’en était rien. Le reste de la première période n’était guère palpitant et les occasions de but pas assez nombreuses pour tenir en haleine le public qui s’était massé dans les tribunes.

Dès la reprise, les deux équipes étaient animées de bien meilleurs sentiments et la partie pouvait enfin débuter. Le Racing voulait prendre l’avance mais Laurent Dierickx se montrait intraitable dans sa cage. Louvain en profitait alors pour passer devant. Juane Garreta convertissait un stroke accordé fort logiquement aux visiteurs. Gilles Jacob avait l’égalisation au bout du stick mais c’est Pau Quemada qui fêtait dignement son premier match de la saison en division d’honneur.

Ce troisième but réveillait enfin les Bruxellois qui recollaient au score en moins de trois minutes grâce à deux nouvelles réalisations de Tom Boon. L’International venait de remettre ses couleurs sur les rails. A trois minutes du terme, Guillermo Garcia loupait l’immanquable et le Racing sauvait ainsi un bon point.

Jean-Philippe Brulé, le coach bruxellois reconnaissait d’ailleurs qu’il était satisfait de s’en sortir avec un point. « Nous avons nous-mêmes compliqué les choses et nous nous sommes créés de gros problèmes. Nous avons perdu trop la balle et la structure n’était pas bonne. Pourtant, il me semble que nous avions bien préparé ce match. Nous allons poursuivre le travail et nous reconcentrer sur le prochain week-end. il faudra réussir un six sur six lors de cette double journée. Si nous jouons réellement notre jeu, nous sommes une équipe du top, sinon, nous ne sommes qu’une équipe de bas de classement ! »

Du côté de Louvain, Juane Garreta était naturellement déçu de ne pas avoir réussi à emporter la totalité de l’enjeu. « Nous méritions mieux mais nous ne pouvons en vouloir qu’à nous-mêmes. Nous ratons une grosse occasion en fin de partie. L’équipe commence à bien tourner malgré les nombreuses arrivées et nous sommes déjà bien en forme physiquement. »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 19 septembre 2011.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *