LE LÉOPOLD VISERA LE DERNIER CARRÉ

Depuis la fin de la compétition régulière, le Léopold s’est montré très discret. Après avoir loupé de peu une place dans le dernier carré, le club bruxellois a préféré travailler sereinement afin de préparer au mieux son nouveau noyau pour la saison prochaine. Au rayon « départs », la plus grande perte à enregistrer pour le groupe est certainement celle de Lucas Rossi qui devra se consacrer entièrement à l’équipe nationale argentine et qui ne pourra, dès lors, pas disputer le championnat sous le maillot ucclois. Charles Masson a, de son côté, opté pour le challenge proposé par le Waterloo Ducks, son club d’origine, après deux ans passés au Léo. Enfin, deux jeunes partiront en Erasmus dès la rentrée prochaine. Jonathan Beckers sera absent lors du premier semestre et devrait évoluer à Beeston (Angleterre) tandis que Thomas Vandenborght étudiera, lui, à l’étranger durant la seconde partie de la saison.

Pour compenser ces absences, la direction bruxelloise a attiré trois renforts. Agustin Corradini avait déjà confirmé son transfert le mois dernier et il aura comme mission de faire oublier l’absence de son compatriote argentin. Maxime Tys fait le chemin inverse de Masson depuis Waterloo pour venir étoffer l‘attaque uccloise. Enfin, l’attaquant Javier Lainz Abaitua, un ancien international U21, fera également son apparition dans le groupe. Le staff bruxellois (renforcé par le préparateur physique Sébastien Sarrazin) poursuivra également l’intégration de ses jeunes dans le noyau et leur accordera encore un plus de temps de jeu. Ce sera le cas pour Arthur Verdussen, Dimlitri Cuvelier, Maxime Plennevaux ou Dorian Thiéry.

Pour Mika Van Cutsem, qui occupe le poste de T1 au Léo depuis 2008, les objectifs sont clairs et précis pour la saison prochaine. « Nous viserons naturellement une place dans le top 4. Le groupe a gagné en maturité et il doit se montrer ambitieux. L’équipe doit encore être meilleure que l’an dernier. Le Léopold a l’obligation de jouer les premiers rôles dans le championnat de Belgique. Nous avons reconstruit une équipe compétitive. J’en fais d’ailleurs un objectif personnel. Au niveau des transferts, je suis satisfait avec ces trois arrivées et je veux que les jeunes poursuivent leur intégration en équipe première. A côté de cela, nous sommes toujours attentifs aux éventuelles possibilités qui pourraient s’offrir à nous. »


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *