LE LÉOPOLD S’IMPOSE À LOUVAIN ET RÊVE TOUJOURS DES PLAYOFFS

Héraklès – Dragons : 1-2. Les champions ont titre ont vécu une après-midi difficile lors de leur visite à Lier face à un adversaire qui voulait absolument éviter de prendre trop de buts face à l’une des meilleures attaques de la compétition. Et contre le cours du jeu, c’est même l’équipe locale qui ouvrait la marque sur un p.c. dévie par Timo Bruinsma. Mais il en fallait plus pour décontenancer les joueurs de Colin Batch qui, pour certains, avaient déjà peut-être la tête déjà à Bloemendaal. C’est ainsi qu’avant la pause, Renaud Pangrazio égalisait pour le Dragons. Sur un terrain très – trop ( ?) – arrosé, les débats continuaient à être très partagés. Chaque équipe pouvait prendre l’ascendant sur l’autre mais, au final, c’est Eugene Magee qui offrait trois points très importants pour les champions qui rêvent d’accrocher au plus vite un nouveau ticket pour la prochaine édition de l’EHL. « C’est un match à oublier au plus vite, expliquait Manu Leroy. Nous devons rester positifs et nous focaliser sur notre rencontre européenne. Nous partons vendredi à Bloemendaal où nous nous entraînerons légèrement en début de soirée. Le groupe est confiant et déjà impatient d’être samedi. »

Beerschot – Antwerp : 9-1. Le Bee n’a pas fait dans le détail face à l’Antwerp qui alterne toujours le bon et le moins bon et qui se trouve toujours en position de barragiste. Pour le groupe de Denis Dijkshoorn en revanche, tout va bien puisque la saison est d’ores et déjà réussie avec une place bien assise dans le Top 6. Les buteurs du jour : Roger Padrós, Sébastien Dockier, Harrisson Peeters et John Goldberg (5 buts donc deux p.c.). Alexander Hendrickx a sauvé l’honneur pour les visiteurs.

Louvain – Léopold : 0-2. Chaque semaine, le Léo livre un nouveau combat dans sa quête d’un ticket pour les demi-finales de playoffs. Et ce dimanche, les Bruxellois ont réussi un bon « coup » en allant prendre trois points chez l’un de ses concurrents directs. Après dix minutes très partagées et spectaculaires, c’est Jonathan Beckers qui montrait le chemin à suivre à ses couleurs. Louvain voulait riposter mais trouvait une fois le poteau et un sleep de Sandeep Singh était bien arrêté par Quentin Walraevens. A la reprise, le match était moins passionnant et les occasions peu nombreuses. Mais en fin de partie, Dimitri Cuvelier doublait le score et assurait le succès des Ucclois. La mission était largement accomplie pour le coach Mika Van Cutsem. « Je suis fier de mes joueurs. Ils ont livré le match qu’il fallait. Nous prenons trois points importants face à un adversaire direct. Et nous prouvons, une fois de plus, que nous répondons présents lors des rencontres importantes. Le Léo peut réussir des résultats face aux grosses équipes de la division d’honneur. Lundi, nous affronterons le Racing avec la même ambition. Nous sommes confiants car nous n’avons plus perdu une rencontre depuis le 6 novembre dernier ! »

Racing – Pingouin : 3-1. Les Bruxellois, très brouillons, n’ont pas livré une grosse prestation face à un adversaire déjà condamné. Ils se sont toutefois imposés grâce à des buts de Tom Boon (2) et de Jérôme Truyens. Un match à oublier au plus vite pour les protégés de Marcelo Orlando qui devront montrer un tout autre visage, lundi prochain, lors de la visite du Léo. Mais on retiendra surtout que le club bruxellois est à présent certain de disputer les playoffs.

Waterloo Ducks – Gantoise : 3-0. Les Brabançons ont assuré l’essentiel face à des Gantois très attentistes lors d’un match de piètre qualité. Thibault De Saedeleer avait trouvé l’ouverture en première période tandis qu’Alexandre De Saedeleer convertissait deux p.c. après la pause. Les buteurs du jour : Lloyd Stephenson (p.c.), Shea McAleese, Jérôme Dekeyser (2), Christophe Adriaensen et Phil Burrows pour le Braxgata; Yohann Vanossel, Jérémy Muylaert (2) et Ignacio Bergner (p.c.).

Braxgata – Wellington : 6-4. Victoire importante pour les Anversois qui s’offrent un peu d’air en milieu de classement et qui comptent, à présent, quatre points d’avance sur la première place de barragiste. Pour le Well, qui a confirmé cette semaine la venue de Michel van den Boer pour trois saisons, il existe encore une chance d’éviter la descente directe mais il faudra réussir un carton plein et espérer des mauvais résultats des clubs barragistes actuellement.

Laurent Toussaint


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

3 Comments

  1. Reply Post By PLAISANT LAURENT

    Salut Laurent,
    D’habitude je ne réagis jamais sur un article.

    On se connait désormais et nous savons qu’on partage les mêmes valeurs de notre sport.

    Il faut rendre à César ce qui appartient à César.

    Le 1er goal de l’Herakles n’est pas contre le cours du jeu et ne proviens absolument pas d’un pc dévié (comme tu l’écris). Il résulte d’une rapide contre-attaque par la droite, ponctuée d’un splendide tip-in de Cale Cramer.

    Par après il faut encore préciser que c’est l’Herakles qui s’est crée les meilleures chances de goal et que la phase amenant le 2ème goal du Dragons est entachée d’une grossière faute de pied que les arbitres (excellents au demeurant) n’ont malheureusement pas vue.

    L’Herakles méritait au minimum un point sinon la victoire ce dimanche (ceci a d’ailleurs été confirmé et partagé après le match par tous les joueurs et accompagnateurs du Dragon).

    Celà ne changera rien au résultat mais lorsqu’on fait le résumé d’une rencontre, il est peut-être opportun de s’abreuver à plusieurs sources afin que l’article soit objectif.

    Je tenais simplement à t’en faire part, car nos joueurs le méritent aussi, même si ils ne jouent pas les premières places du classement.

    Vive le hockey.

    Bien à toi.
    Laurent Plaisant

    PS : tout l’Herakles sera à 200% derrière le DRAGONS samedi prochain à l’EHL. Je serai sur place et espère pouvoir t’y rencontrer.

  2. Merci Laurent pour ta réaction. Je fais de mon mieux chaque semaine pour couvrir, seul, les différentes rencontres de division d’honneur. Et il arrive parfois que les commentaires ou analyses récoltés ne collent pas parfaitement à la réalité même lorsque je recoupe mes sources… Les modifications ont été effectuées dans l’article.

    Au plaisir d’en discuter plus tranquillement à Bloemendaal…

    Bien cordialement

    Laurent

  3. Reply Post By Gonzague Klein

    Une chose est certaine: si toutes les équipes jouaient comme l’hérakles on ne s’amuserait plus beaucoup autour des terrains. Bétoner et attendre la faute de l’adversaire …. pas très amusant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *