LE LÉOPOLD POURSUIT SUR SA LANCÉE

Il fallait être courageux pour rester jusqu’au bout de la rencontre entre des Gantois qui peinent à confirmer leur bon début de championnat et des Bruxellois qui viennent de réussir une belle série de quatre succès d’affilée, mais plus important encore, qui retrouvent enfin un niveau de jeu bien plus en rapport avec leurs ambitions.

Et c’est sous une pluie battante que les deux équipes se sont livrées une partie sans véritable tempo puisque les visiteurs ucclois avaient déjà plié le match après seulement 18 minutes de jeu. En effet, il ne fallait que 48 petites secondes à Dimitri Cuvelier pour tromper la vigilance de Stefaan De Leenheer et de sa défense encore endormie. Puis, sur le deuxième p.c. du Léo de l’après-midi, John Verdussen plaçait un sleep à plat hors de portée du gardien gantois.

Et alors que tout le monde pensait que l’équipe locale ne se laisserait pas faire et que l’armada sud-africaine allait se mettre en marche, il n’en était rien. Jonty Robinson, Kevan Demartinis et Julian Hykes ne parvenaient pas à trouver la moindre solution pour réellement inquiéter Quentin Walraens qui a passé une après-midi du tout repos sur le terrain de son ancien club.

Pour Mika Van Cutsem, le coach bruxellois, son équipe a tout simplement empêché son adversaire d’appliquer son schéma de jeu. « Nous avons une nouvelle fois démontré que le Léopold était de retour. Nos deux buts rapides nous ont permis de contrôler la partie et de nous mettre à l’abri. Je suis satisfait car mon équipe joue bien. Nous avons déjà remporté autant de points après sept matchs que l’an dernier après quinze rencontres de championnat ! »

Et les explications sont toutes simples selon le coach bruxellois. « Mes joueurs respectent bien les consignes et l’apport de Lucas Rossi est aujourd’hui indéniable dans le jeu. L’Argentin libère certains joueurs qui retrouvent enfin leur véritable niveau. Je pense que l’on peut affirmer que la crise de confiance est bel et bien terminée du côté du Léo. Et il est donc important de poursuivre dans la même direction. »

Et le programme ucclois s’annonce plutôt complexe puisque le Léopold s’apprête à recevoir le Dragons avant de se déplacer du côté du Waterloo Ducks. « Nous n’avons rien à perdre et même, certainement, un bon coup à jouer face aux champions de Belgique, conclut Mika Van Cutsem. Durant cette rencontre, tout peut arriver. Nous allons essayer de les surprendre sur notre terrain ! »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 25 octobre 2010

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *