LE DRAGONS PREND L’AVANTAGE ET FAIT UN PREMIER PAS VERS UN NOUVEAU SACRE ?

Même s’il aura fallu attendre une mi-temps avant de voir les deux équipes se libérer complètement et, enfin,  jouer  à leur véritable niveau, les très nombreux supporters des deux clans qui s’étaient massés dans la magnifique tribune du Racing ont assisté à une fin de match haletante.

En effet, alors que les Anversois semblaient avoir fait le plus difficile en menant au score via Charles Vandeweghe et Christophe Yekeler (2-0), le Racing parvenait à renverser la vapeur via Tom Boon, son buteur fétiche. L’international prouvait une nouvelle fois son habilité et sa puissance sur p.c. en trompant à deux reprises la vigilance de Manu Leroy, à nouveau excellent durant l’ensemble de la partie.

Les deux équipes étant à égalité au bout du temps réglementaire, il fallait donc recourir aux prolongations, avec but en or, pour désigner le nom du vainqueur de cette première manche. Et alors que le Dragons avait semblé fatigué durant le dernier quart d’heure, il retrouvait un second souffle et se lançaient à l’assaut de la cage de Jérémy Gucassoff avec la volonté d’en terminer au plus vite. Après une belle tentative de Florent Van Aubel et un p.c. mal stoppé par Thierry Stumpe, Loïck Luypaert, l’une des grandes révélations chez les champions de Belgique cette saison, offrait une première victoire à ses couleurs sur un sleep puissant.

« C’est vrai que nous avons accusé le coup physiquement en fin de partie, jubilait Manu Leroy. Mais nous avons une nouvelle fois démontré  notre force de caractère. Nous avons à présent un bel avantage psychologique sur notre adversaire. On veut gagner jeudi et remporter un nouveau titre. C’est clair et net ! »

Du côté de son vis-à-vis, Jérémy Gucassoff, la déception était naturellement énorme. « Nous n’avons pas livré une bonne première mi-temps. A côté de cela, nous avons manqué de réalisme alors que nous avions  l’occasion de revenir au score. Nous pouvions prendre l’ascendant sur les Anversois en fin de match mais nous n’y sommes pas parvenus. A côté de cela, deux buts sur cinq p.c., ce n’est pas suffisant

Même son de cloche du côté de son  capitaine Jérôme Truyens. « Nous avons quelque peu loupé notre début de match. Ensuite, nous sommes parvenus à bien revenir dans le parcours mais le Dragons a une fois de plus bien joué le coup. Maintenant, il ne faut plus spéculer, nous devons gagner jeudi pour obtenir la possibilité de disputer une troisième manche décisive. Nous allons corriger ce qui a fait défaut ce dimanche et préparer minutieusement notre second rendez-vous. Ces finales  ne sont pas encore terminées... »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 30 mai 2011


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *