LE DRAGONS CONFIRME SES AMBITIONS POUR LA FIN DE SAISON

Les amateurs de hockey se sont bien amusés lors de l’affrontement entre deux des grands prétendants à la succession du Waterloo Ducks en fin de championnat. En effet, le Dragons et Louvain ont proposé un jeu rapide, technique, engagé et spectaculaire avec de nombreux rebondissements en seconde période et une fin de partie palpitante.

Et les vingt-deux acteurs n’ont pas pris le temps de s’installer dans la rencontre puisqu’il ne fallait même pas attendre deux minutes de jeu pour assister au premier but de la partie sur un tip-in de l’Espagnol Edu Quemada. Les visiteurs affichaient ainsi clairement leurs ambitions dans cette rencontre au sommet dans la lutte pour les places dans le dernier carré. Le Dragons, peu à son affaire, à l’entame des débats faisait le gros dos et lassait passer la tempête avant de revenir au score après huit minutes sur un tir croisé de Christophe Yekeler.

Le décor était planté et les acteurs pouvaient se lancer à corps perdu dans les duels. Peu après le quart d’heure, Jeffrey Thys déviait très intelligemment la balle sur un tir lointain et plaçait son équipe au commandement. Il n’y en avait plus que pour le club local qui ne lâchait pas la pression sur son adversaire. Et c’est donc fort logiquement que Michael Watt inscrivait tranquillement le numéro trois après un beau petit slalom dans le cercle de Vincent Van Asch. A cet instant très précis, les nombreux supporters louvanistes qui avaient fait le déplacement à Brasschaat ne voyaient pas très bien comment leurs favoris allaient réussir à se sortir de ce mauvais pas.

Pour Zoulou Brulé, de nouveau l’un des meilleurs sur le terrain, le score n’était même pas flatteur à la pause. « Nous avons connu cinq minutes difficiles avant de trouver la bonne carburation. Nous avons une structure que nous appliquons à la lettre. Depuis l’arrivée de Colin Batch, nous avons beaucoup progressé. Nous pouvons enfin compter sur un véritable groupe qui possède un objectif commun. »

Mais l’entame de la seconde période était à l’avantage des Universitaires qui proposaient un pressing haut très efficace. Le Dragons ne parvenait plus à sortir de son camp et les incursions des attaquants visiteurs étaient de plus en plus dangereuses. Fort logiquement, Juane Garreta convertissait un premier sleep entre les jambes de Manu Leroy. Quatre minutes plus tard, l’Argentin trouvait de nouveau l’ouverture sur p.c. et remettait les deux équipes à égalité.

La partie s’emballait et pouvait basculer de chaque côté, avec entre autres, un sleep de Garreta sur le poteau. Mais, c’est finalement les Anversois qui parvenaient à émerger à trois minutes du terme sur un très beau p.c. de Jean-Philippe Brulé. « C’était serré mais nous avons gagné avec la volonté de notre groupe, poursuivait encore le buteur. Nous voulons vraiment arracher ce ticket pour l’EHL. Et actuellement, nous ne voulons pas penser aux Playoffs même si beaucoup nous pointent comme favoris. Nous devons vite nous reconcentrer sur le derby anversois de la semaine prochaine face à l’Antwerp. Le championnat n’est pas encore fini ! »

Cette victoire permet donc aux hommes de Colin Batch de rester invaincus cette saison et d’occuper la première place, juste devant le Racing.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 8 mars 2010.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *