JULIEN SCHOO IANS : « J’AI CHOISI UN CLUB AVEC UN BEAU CHALLENGE SPORTIF ! »

Julien Schoo Ians sort d’une saison difficile – sa quatrième – avec le Wellington avec au final la descente vers la D1. Pourtant le gardien bruxellois a beaucoup appris lors de ce championnat. L’ancienne doublure de Cédric De Greve au Waterloo Ducks, qui a intégré, en septembre dernier, le noyau de l’équipe nationale, a décidé de rejoindre le club de La Gantoise pour poursuivre sa progression et monter dans la hiérarchie des gardiens chez les Red Lions.

Julien, pourquoi avoir opté pour Gand ?
« J’ai opté avant tout pour un nouveau challenge sportif, j’avais envie de pouvoir bosser avec une équipe qui se construit et ainsi tenter de l’aider à monter le plus haut possible. Le fait de pouvoir travailler avec John Bessel, qui un homme que j’apprécie et estime beaucoup, a naturellement pesé dans la balance. Enfin c’est un club de valeur. J’ai pu m’en rendre compte en discutant avec les dirigeants de La Gantoise. Ils visent le top tout en restant fidèle à leurs principes. »

C’était une obligation de continuer à évoluer en division d’honneur pour conserver ton statut d’international ?
« J’ai naturellement discuté de la situation avec Colin Batch. Il m’a confirmé que si je voulais rester dans mon club en D1 il ne m’exclurait pas du noyau. Mais, actuellement, je suis le numéro 3 et si je veux continuer à progresser et devenir le premier gardien de l’équipe national, je dois me donner un maximum de chances en évoluant au meilleur niveau chaque dimanche. La seule chose que le sélectionneur national m’a demandé de prendre en compte, c’est de pouvoir travailler au sein d’une structure professionnelle avec un encadrement qui me permette de continuer à progresser. Parmi les diverses propositions reçues, c’est celle de de la Gantoise qui répondait, à mon sens, le mieux à ces critères. »

Quels sont tes objectifs pour la saison prochaine après cette année difficile et la descente en division 1 ?
« Il est vrai que la saison a été sportivement éprouvante mais, en tant que gardien, j’en retire beaucoup de choses positives. J’ai vraiment progressé et mon objectif est de continuer de la sorte. Même si j’ai beaucoup de de sympathie et de respect pour Jeremy Gucassoff et David Van Rysselberge, mon objectif premier reste comme pour tous les joueurs qui font partie du noyau des Red Lions de pouvoir disputer les Jeux de Londres durant l’été prochain. »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *