John-John Dohmen s’offre un nouveau défi à l’Orée

Après le départ de Vincent Vanasch au Rot-Weiss Cologne, c’est un autre cadre du club brabançon qui a décidé de quitter le club de Waterloo pour s’offrir un dernier challenge. A 32 ans, et après 13 saisons passées au Watducks, John-John Dohmen a décidé d’accompagner son entraineur actuel, Xavier De Greve, à l’Orée où il a paraphé un contrat de 3 ans. « « J’ai eu des contacts avec pas mal de clubs en Belgique », reconnaît le joueur le plus capé des Red Lions (395). « Et ce qui m’a réjoui, c’est que pour la plupart, ils avaient des projets ambitieux pour le futur. C’est extrêmement positif pour le hockey belge. Il y a plusieurs éléments qui m’ont séduit dans le projet du club bruxellois. Premièrement, ils veulent décrocher un ticket EHL dès la saison prochaine. Deuxièmement, je vais pouvoir intégrer le staff aux côtés de Xavier De Greve et de Steve Crauwels afin de travailler spécifiquement sur les aspects tactiques. Enfin, je vais également avoir l’occasion de coacher l’équipe dames qui, elle aussi, possède de sérieuses ambitions pour l’avenir puisqu’elle souhaite effectuer son retour en division d’honneur. »

C’est au Léopold, à 16 ans que John-John Dohmen a débuté sa carrière parmi l’élite. Il a porté le maillot ucclois durant 3 ans, et un titre en 2006, avant de retourner au Waterloo Ducks pour une période faste de 13 ans avec 4 titres de champions de Belgique (2009, 2012, 2013 et 2014) et un titre européen, la saison dernière. « Mon ambition est de pouvoir me développer en tant que coach. C’est réellement un projet global que je cherchais et l’Orée m’offre cette possibilité. C’est exact que j’ai vécu une période doute après la Coupe du monde 2018 et ma maladie. Je me suis posé beaucoup de questions sur mon avenir. Mais après le Championnat d’Europe et avec cette préparation olympique, je me sens en pleine forme pour poursuivre ma carrière. Une option de joueur-entraineur de m’a jamais traversé l’esprit. C’est incompatible selon moi. Je ne voulais pas faire comme Vincent Kompany même si je crois beaucoup à son projet au Sporting d’Anderlecht. Je cherchais à emmagasiner un maximum d’expérience pour l’avenir. »

Enfin, impossible évidemment de ne pas évoquer la suite de sa carrière en équipe nationale après les Jeux de Tokyo. Mais pour John-John Dohmen, pas question d’évoquer une possible retraite à l’heure actuelle. « Ce n’est pas à l’ordre du jour et, surtout, ce n’est pas encore tranché. Toutefois, je prendrai ma décision avant l’été. Je dois encore réfléchir à toutes les implications que cela aura pour la suite. Est-ce que je suis prêt à me relancer dans un nouveau cycle ? Je préfère ne pas en parler aujourd’hui. Mais je peux vous confirmer que vous aurez une réponse définitive d’ici quelques semaines. »

Laurent Toussaint

Photo : Frank Uijlenbroek WorldSportPics/EHL.

Commentaires