JOHN JOHN DOHMEN : « JE CONTINUE L’AVENTURE AVEC LE WATDUCKS ! »

Alors que cela fait plusieurs semaines que l’on annonce John John Dohmen en partance pour un autre club du top de notre championnat, le Brabançon a finalement pris sa décision ce mardi. Il poursuivra bien sa carrière sous le maillot du Watducks alors que le Racing et le Dragons, les deux finalistes du championnat, lui faisaient les yeux doux pour l’attirer chez eux.

« Je vais rester ici à Waterloo. La décision a été difficile à prendre mais je n’ai pas non plus hésité trop longtemps. J’ai attendu d’avoir tous les éléments en main pour trancher. Je n’ai jamais rien caché à ma direction qui était au courant de mes différents contacts. Mais je répète que je n’ai jamais pris les initiatives avec les autres clubs. J’ai juste écouté ce que l’on m’a proposé. Le projet sportif proposé par le Watducks était très intéressant, comme celui des autres clubs d’ailleurs, mais j’ai opté pour celui qui me semblait le plus solide. Nous voulons arracher un ticket pour l’EHL et jouer le titre la saison prochaine. Nous allons disposer d’un excellent noyau de plus ou moins vingt-deux joueurs. Celui-ci sera très compétitif car les joueurs qui étaient, sur papier, un peu moins fort, ont énormément progressé ces derniers mois. Je veux encore m’investir ici pour plusieurs saisons. »

Et outre les discussions avec ces clubs belges, Oranje Zwart a également fait des propositions à l’international de 23 ans. « C’était flatteur mais certainement pas réaliste alors que nous allons aborder une année de préparation olympique. Ce allait être assez difficile de combiner le sport de haut niveau et mes études. Je n’ai jamais eu peur de m’entraîner et cela ne me dérange pas de passer une journée entière sur un terrain mais il fallait concevoir cette opportunité dans son ensemble. C’est naturellement valorisant de pouvoir aller jouer dans le meilleur championnat du monde mais je veux réussir également mes études qui sont très difficiles. Peut-être que plus tard, je franchirai le cap. »

E c’est vrai que le noyau du Watducks devrait avoir fière allure pour entamer le prochain championnat puisque le groupe au complet devrait poursuivre l’aventure, à l’exception des deux joueurs argentins, Santiago Montelli et Leandro Tollini. Au niveau des renforts, Pascal Kina pourra compter sur cinq internationaux U21 pour compléter son groupe : Arnaud Massaert (Orée), Sydney Cabuy (Orée), Nicolas Dumont (Pingouin), Maximilien Peeters (Gantoise) et Charles Masson (Léopold). Enfin, un attaquant sud-africain devrait encore venir compléter ce beau et large noyau.

Entretien : Laurent Toussaint


© Watducks Web Team

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *