JOHN BESSELL PREND EN MAIN LA DESTINÉE DU LÉOPOLD

C’est en début d’après-midi, et par communiqué, que la direction du Léopold a annoncé qu’elle se séparait de son entraîneur Alex De Chaffoy. La situation de l’ancien attaquant vedette du club et de l’équipe nationale était devenue intenable suite aux derniers résultats de l’équipe de la butte. Les Ucclois pointent à la dixième place après dix journées de compétition avec seulement trois succès engrangés depuis l’entame de la saison. « Avec à peine 9 points en dix rencontres et 6 matches perdus par le plus petit écart, les résultats enregistrés par notre équipe Messieurs ne sont pas du tout en phase avec les objectifs que nous nous étions fixés en début de saison, explique Cédric Deleuze, le Président du Club. C’est avant tout un échec pour l’ensemble du Club, certainement pas celui d’un seul homme… C’est une décision qui n’a pas été facile à prendre car nous apprécions énormément Alexandre et sommes conscients du travail qu’il a fourni au cours des derniers mois. Il fallait cependant prendre une décision dans l’intérêt du Club et c’est ce que nous avons fait. J’espère que cette solution sera la bonne… L’avenir nous le dira ! »

Ce dimanche, suite à la nouvelle défaite à l’Herakles (3-2), les observateurs pensaient déjà que la nouvelle devait tomber au cours de la semaine. Pourtant, la direction du club bruxellois continue à dire le contraire. « Nous n’avons aucun reproche particulier à formuler en ce qui concerne le travail réalisé par Alexandre. Malheureusement, nous avons dû constater que la sauce n’avait pas pris… Cela fait plusieurs semaines que nous sentions un malaise au sein du groupe et, dans ces conditions, cela devenait difficile pour Alexandre de continuer à le piloter. Le résultat négatif de ce week-end n’a pas influé sur notre choix, poursuit encore Cédric Deleuze. Nous avons un groupe très jeune qui recèle de beaucoup de talents… Mais travailler avec des jeunes joueurs est toujours plus difficile. »

Et c’est donc fort logiquement l’Australien John Bessell qui va poursuivre le travail entrepris, lui qui avait rejoint la Capitale durant l’été après une première expérience belge à la Gantoise (et qui s’occupe également de l’analyse vidéo chez les Red Lions). « C’est au groupe qu’il appartient à présent de se remettre en question et de trouver les solutions pour évoluer à son vrai niveau, conclut encore Bernard Verdussen, le responsable du projet Ambitions 2015. Pour les aider dans ce sens, nous avons décidé de confier le poste de T1 à John Bessel, l’actuel T2, car il connaît bien le groupe et ses analyses tactiques aideront chaque joueur à se remettre en question individuellement. »

Le communiqué de presse du club bruxellois se terminant encore par une réaction d’Alexandre De Chaffoy : « Je suis évidemment déçu de la tournure des événements car nous n’avons jamais pu évoluer à notre niveau. J’espérais vraiment apporter quelque chose à ce groupe jeune et plein de talent. J’ai tout fait pour que ça marche, mais ça n’a pas été le cas… C’est la vie. J’espère que le groupe trouvera les solutions et je leur souhaite à tous bonne chance. »

Et on verra rapidement si le groupe retrouve des couleurs suite à ce licenciement puisque le Léopold disputera deux rencontres au cours du week-end avec un match face au Braxgata, dimanche, et face à l’Antwerp, lundi. Un six sur six ne serait certainement pas un luxe pour les Bruxellois s’ils souhaitent entamer au plus vite leur remontée au classement et retrouver une position bien plus en rapport avec leurs ambitions de début de saison.

John Bessel © Hockeybelgium
© Hockeybelgium

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *