FLORENT VAN AUBEL : « J’ESPÈRE DEVENIR UN PION IMPORTANT DE L’ÉQUIPE NATIONALE. »

A côté des succès remarqués de Jérôme Truyens et de Sofie Gierts lors de la cérémonie du stick d’or, la semaine dernière, deux autres talents purs de nos compétitions nationales ont été récompensés. Elodie Truyens chez les Girls et Florent Van Aubel chez les Boys. L’attaquant du Dragons, actuellement en plein rentrée universitaire à la VUB, espère enfin voir le bout du tunnel après deux saisons contrariées par de nombreux soucis physiques. Interview.

Florent, est-ce que tu t’attendais à ce succès et à ce stick d’or espoir ?
« Je pensais honnêtement que tout allait se jouer entre Gauthier Boccard et moi. Et d’ailleurs, je trouve qu’il méritait ce prix tout autant que moi, si pas plus même. Je pense que c’est la finale du championnat qui a pesé dans la balance avec notre titre. Gauthier a réussi une superbe Coupe d’Europe avec les moins de 21 et c’est dommage pour lui que les votes étaient déjà clôturés. Grâce à sa prestation lors du tournoi, il aurait largement mérité de s’imposer. »

Après une saison difficile, comment abordes-tu celle-ci ? Il faudra jongler entre le championnat et l’EHL ?
« La force du Dragons pour cette saison est sans conteste notre collectif. Nous ne possédons pas seulement 11 bons joueurs mais bien 18. Le niveau de notre équipe ne change pas  lorsque l’on procède à des changements en cours de rencontre. Il s’agit d’un élément essentiel si l’on souhaite réussir des résultats aussi bien en championnat qu’en EHL. A un niveau plus personnel, je n’espère qu’une seule chose : disputer enfin une saison complète. Une chose qui n’est plus arrivée depuis deux ans… »

Peut-on considérer que tes soucis physiques font définitivement partie du passé ?
« J’ai encore pas mal de retard sur les autres joueurs qui évoluent avec moi en équipe nationale. Je sais que je dois encore travailler très dur pour arriver à leur niveau. Mais, en ce qui concerne mes soucis d’épaule, ils font partie du passé. »

Comment envisages-tu la suite de ta carrière sous le maillot des Red Lions ?
« Sur court terme, j’espère pouvoir participer au Championnat d’Europe 2011 et aider la Belgique à réussir se qualifier pour les J.O. Mais ce ne sera pas évident car toute la ligne d’attaque présente à Pékin – à l’exception de Charles Vandeweghe – est encore en équipe nationale. Je vais donc devoir essayer de prendre une de ces places. La mission s’annonce périlleuse. Sinon, sur le plus long terme, j’espère devenir un pion important de l’équipe nationale ! »

Entretien : Laurent Toussaint


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *