FLORENT VAN AUBEL ET… SOFIE GIERTS AU SOMMET DU HOCKEY BELGE

Même si le Dragons a connu un début de saison plutôt chahuté, ses joueurs restent tout de même de véritables références dans le championnat belge. C’est ainsi que ce dimanche soir, deux d’entre eux ont, à nouveau, été récompensés lors de la soirée de gala du stick d’or. En effet, ce sont, comme l’an dernier, deux Anversois qui ont décroché, respectivement, le stick d’or messieurs et espoirs (récompensant les meilleurs joueurs de la défunte compétition).

A bientôt 21 ans (puisqu’il fêtera son anniversaire dans trois jours), Florent Van Aubel éclabousse déjà la compétition domestique de sa classe naturelle depuis plusieurs années malgré son jeune âge. L’international, qui s’est fait remarquer lors de la dernière rencontre des Red Lions aux JO de Londres en marquant le troisième but belge face à l’Espagne en se blessant gravement à l’épaule, est, en effet, l’un des artificiers les plus prolifiques de l’équipe nationale et de son club. Imprévisible balle au stick et extrêmement opportuniste dans le cercle, il est sans conteste l’un des joueurs les plus techniques de la division d’honneur. Sur la touche depuis l’entame de la saison, il espère fêter son grand retour à la compétition après la trêve hivernale.

Et chez les Espoirs, c’est son coéquipier Arthur Van Doren, 18 ans, qui est reparti fort logiquement avec le trophée. Le défenseur a pris de l’envergure et il est tout simplement déjà devenu incontournable du côté de Brasschaat. Depuis ses débuts en équipe première, les avis des spécialistes sont unanimes. Il se présente comme l’un des futurs piliers des Red Lions. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il a rejoint le groupe au début de la préparation pour le Champions Trophy et qu’il se profile plus que jamais comme le remplaçant idéal de Benjamin Van Hove qui a pris sa retraite internationale à la fin de l’été.

Chez les dames, la victoire de Sofie Gierts va certainement, à nouveau, faire couler beaucoup d’encre du côté du Nord du pays. La capitaine de l’Antwerp, exclue de l’équipe nationale en raison de son comportement erratique, quelques jours après la qualification olympique pour les Jeux Londres, remporte le sixième stick d’or de sa carrière. L’Anversoise laisse donc sur le carreau deux de ses anciennes partenaires chez les Red Panthers, Anouk Raes et Barbara Nelen. A 33 ans, elle reste au sommet de son art malgré une personnalité haute en couleur. Il n’est donc pas surprenant qu’elle ait réussi à récolter de nombreux suffrages malgré la tempête médiatique provoquée par le Giertsgate au printemps dernier. Et, ce dimanche, Sofie n’a pas hésité à venir assister à la cérémonie pour venir chercher elle-même le prix récompensant la meilleure joueuse du championnat. Un beau pied de nez pour celle qui se considère comme le mouton noir du hockey belge. Enfin, du côté des espoirs filles, on notera la victoire de l’internationale renaisienne Alix Gerniers (La Gantoise).

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 22 octobre 2012.


© ARBH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *