Démarrage en fanfare du Léopold face au Dragons

Après la triste huitième place la saison dernière, le Léo avait à cœur de débuter ce nouveau championnat sur une note positive même si le nom de l’adversaire de cette première journée était le Dragons. Et les Ucclois ont réussi à contourner ce premier obstacle de la plus belle des manières même s’il faut reconnaître que les Anversois ont été bien plus maladroits qu’à leur habitude devant le but de Romain Henet.

Pourtant, tout débutait idéalement pour les finalistes du défunt championnat qui ne mettaient que quatre petites minutes pour ouvrir le score via l’incontournable Florent van Aubel qui profitait d’un service parfait de Jeremy Célis. Mais juste avant la fin du premier quart-temps sur le premier p.c. bruxellois, Tanguy Zimmer égalisait sur une phase bien orchestrée. Et juste après les deux minutes d’interruptions, Max Plennevaux se montrait plus rapide que Matteo Gryspeerdt et plaçait son équipe aux commandes des débats.

Le Léo ne relâchait pas son emprise mais Agustin Mazzilli butait à deux reprises sur le jeune gardien adverse. A la 32e minute, c’était même le délire sur la « butte de l’Avenue Dupuich lorsque l’Argentin trouvait enfin la clé pour inscrire le numéro 3 d’un sleep puissant et imparable.

Le Dragons prenait ensuite logiquement l’initiative mais ses attaquants se montraient bien peu inspirés pour inquiéter réellement un Romain Henet bien concentré sur sa prestation. Max Peeters plaçait un tir au-dessous avant d’hériter d’un stroke suite à une faute sur Jeffrey Thys (61e minute). Mais le Gantois se heurtait à Romain Henet, bien décidé à ne plus encaisser le moindre but durant l’après-midi.

Une minute plus tard, l’Australien Frank Main héritait d’une carte jaune mais les Anversois ne profitaient pas de la supériorité numérique pour revenir dans le parcours. Florent van Aubel héritait encore d’une occasion 5 étoiles d’inscrire un doublé mais, tout surpris d’hériter de la balle, il ne parvenait pas à pousser la balle au fond des filets.

Tanguy Zimmer, le capitaine ucclois, arborait naturellement un large sourire à l’issue du coup de sifflet final. « Beaucoup ne nous voient pas finir dans le Top 4 en fin de saison mais nous allons rapidement leur prouver qu’ils se trompent. Nous avons bien joué au hockey même si la possession de la balle a été largement à l’avantage de notre adversaire. Nous avons été toutefois solides dans les duels et nous avons bien contrôlé défensivement. Nous sommes parvenus à rester sereins même lorsque la pression était plus importante. Nous avons démontré que nous avions un gros mentale et qu’il faudra compter avec nous durant ces prochains mois. »

Du côté visiteur, on voulait rester calme malgré la défaite à l’image de Felix Denayer. « Nous n’évoluons pas encore à notre meilleur niveau. L’important, c’est que nous avons dominé les échanges même si nous avons manqué de réalisme devant le but adverse. Si on analyse le match, on se rend compte qu’ils ont hérité de trois occasions et qu’ils ont marqué à trois reprises. De notre côté, on ne compte pas les opportunités manquées. Nous aurions pu remporter cette rencontre mais voilà nous avons manqué de mordant devant le but adverse. Mais ce n’est pas grave. Nous devons régler quelques détails dans le cercle et tout se passera bien pour nous dans les prochaines semaines. Dans un bon jour, je suis certains que nous aurions remporté ce duel ! »

Laurent Toussaint

Photo : Philippe Demaret – Okey.be

hockeysoir7833

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *