CARTON POUR LE RACING EN VISITE AU BEERSCHOT

Beerschot – Racing : 4-8. C’était l’affiche de cette huitième journée de championnat entre deux équipes du Top 4 mais la suspens a tourné court puisque les Bruxellois se sont largement et très logiquement imposés malgré un début de partie à l’avantage des Anversois. A la pause, c’était 2-4 pour les Rats et les hommes de Denis Dijkshoorn n’atténuait l’addition qu’en toute fin de rencontre. Les buteurs du jour : Valentin Pliester (2), Roger Padrós, Jonathan Ginolfi pour le Bee; Jérôme Truyens, Lucas De Mot (2), Tom Boon (3 dont un p.c.), Thomas Vanneste et Juan Gilardi.

Léopold – Dragons : 3-4. Match piège pour les champions de Belgique en visite au Léo en plein renouveau après son douze sur douze de ces dernières semaines. Et d’ailleurs, cela commençait plutôt bien pour l’équipe locale qui prenait l’avantage via un tip-in de Jérôme Verdussen. Mais les Anversois reprenaient les choses en main pour mener 1-2 à la pause grâce à Florent Van Aubel et Eugene Magee. Dès le retour des vestiaires, les Bruxellois repassaient à la vitesse supérieure et prenaient le contrôle de la partie suite à deux p.c. de John Verdussen. Le Dragons ne paniquait pas. Il égalisait sur un but de Florent Van Aubel puis s’imposait grâce à une dernière réalisation d’Eugene Magee. Et pourtant, les supporters locaux croyaient encore au match nul sur le dernier p.c. bruxellois de l’après-midi. Gille Petre sauvait les trois points sur la ligne en stoppant du stick la balle qui arrivait entre ses jambes. Pour la petite histoire, à l’issue de la partie, Colin Batch félicitait ses joueurs pour le… match nul provoquant un fou rire général de ses troupes !

Antwerp – Louvain : 3-3. Les Universitaires ont perdu des points lors de leur déplacement toujours périlleux du côté de l’Antwerp. Les joueurs de Murray Richards menaient encore 3-1 à cinq minutes du terme avant de se faire rattraper sur le fil. Alexander Hendricks, Mark Paterson et Jim Briels ont inscrit les buts anversois tandis que Juane Garreta (2) et Fabien Van Kerckhove se chargeaient des réalisations louvanistes.

Pingouin – Waterloo Ducks : 1-2. Même si le score est relativement serré, le derby brabançon n’a jamais été d’une grande intensité. Le Watducks, qui menait 0-2 à la pause avec des buts d’Alexandre De Saedeleer (p.c.) et de Tanguy Cosyns, s’est contenté de contrôler les échanges. En seconde période, Olivier Jacob sauvait l’honneur pour les Nivellois.

Braxgata – Gantoise : 3-3. Les deux équipes se sont donc quittées dos-à-dos après une partie serrée et très équilibrée. Au final, le score est donc logique selon les deux camps. Max Bossuyt, Brian Doherty, Phil Burrows ont marqué pour l’équipe locale tandis que Jonty Robinson, Vincent Spitaels et Wouter Van Hecke faisaient de même pour les visiteurs.

Wellington – Héraklès : 3-4. Match de la peur du côté de l’Avenue d’Hougoumont entre deux clubs qui souhaitent s’éloigner au plus vite de la zone dangereuse de relégable. Au final, ce sont les visiteurs anversois qui repartent avec les trois points et qui confirment leur belle victoire de la semaine dernière face à l’Antwerp. Un revers qui plonge les Bruxellois en plein doute puisqu’avec quatre petits points, ils occupent à présent la onzième place au classement. Et l’Héraklès, de son côté, regarde déjà vers samedi prochain et la neuvième journée de championnat. Les protégés de Pieter Theuniers recevront, en effet, le Pingouin avec la ferme de prendre encore un peu plus d’air en queue de classement.  Les buteurs du jour : Jérémy Schuermans (sur p.c.), Sébastien Commeyne, Anthony Keusters et Nicolas De Kerpele pour l’Héraklès ; Ignacio Bergner (2 p.c.) et Arnaud Deltour pour le Well.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *