ALEXANDRE DE SAEDELEER : « NOUS AVONS TOUTES LES CARTES EN MAINS POUR RECONDUIRE NOTRE TITRE ! »

Ce week-end, les champions de Belgique ont parfaitement négocié leurs retrouvailles avec l’EHL. Deux succès et une première place au classement général qui leur permettra d’aborder plus sereinement le tour suivant de la compétition. Pour Alexandre De Saedeleer, les objectifs sont clairs. Les Brabançons souhaitent atteindre les quarts de finale avant de lutter à nouveau pour le titre en fin de championnat.

Alexandre, le Watducks a réussi un carton plein ce week-end ?
« L’objectif était de se qualifier pour les huitièmes de finale et, si possible, de terminer premier pour être tête de série. Après les deux premiers matchs, nous étions obligés de l’emporter pour terminer devant East Grinstead. Toute l’équipe s’est montrée disciplinée et appliquée afin de proposer un jeu structuré et efficace face à de bons anglais. Nous avons été récompensés en gagnant 2-1 et en terminant à cette première place. »

Quelles sont vos ambitions en EHL ?
« Nous ambitions sont très claires. Nous voulons passer le prochain cap, ce que nous n’avons jamais réussi à faire avec le Watducks. Après ça, cela dépend un peu du tirage au sort et de la forme du moment mais nous savons que nous avons une carte à jouer avec l’équipe actuelle. »

Tu n’as joué que deux fois 10 minutes samedi après-midi. Tu étais blessé ?
« J’ai joué 20 minutes contre les Biélorusses en accord avec le staff de l’équipe nationale et celui de Waterloo afin de me préserver pour le match de dimanche. Comme je revenais de blessure, je ne pouvais pas disputer deux matchs complets en deux jours. Nous avons donc géré cela de main de maître pour éviter une rechute. »

Quel est votre premier bilan après ce début de championnat ?
« Nous occupons actuellement la tête du classement. Et nous savons que pour terminer à cette place à la fin du premier tour, il ne faudra pas perdre de points à gauche et à droite. Nous devrons réussir de bons résultats contre les équipes plus fortes. »

Comment gérez-vous les multiples passages de témoin entre Pascal Kina et Shane Mc Leod ?
« La transition entre les deux coachs n’a pas vraiment posé de problèmes pour le groupe. Chacun d’eux à sa personnalité, sa propre manière de travailler et de coacher même si leur approche du hockey est relativement similaire. Le groupe est assez mature pour pouvoir gérer ces transitions sans trop de problèmes. Cela permet aussi aux joueurs de pratiquer leur anglais. (Rires) »

Le Watducks peut-il décrocher un second titre consécutif ?
« Je pense que nous avons toutes les cartes en mains pour reconduire notre titre. L’équipe n’a pas beaucoup changée et les renforts de cet été apportent un plus. Maintenant, une saison est longue et il faut prendre les matchs les uns après les autres. L’objectif est de terminer premier à la fin de la saison régulière et ensuite d’aborder les Playoffs. »

A un niveau plus personnel, quelles sont tes ambitions avec les Red Lions ?
« Avec les Red Lions, je suis assez impatient de pouvoir travailler avec Marc Lammers. Son CV est assez impressionnant et je suis curieux de voir sa façon de voir le hockey. Après la filière australienne, nous aurons droit à la vision hollandaise, ce qui ne peut que nous enrichir. Nous ne connaissons pas encore l’équipe qui partira au Champions Trophy mais, si je suis sélectionné, j’aurai hâte de partir et prester dans une des plus grandes compétitions, et ce pour la première fois avec la Belgique. »

Comment s’est déroulé le premier contact avec Marc Lammers ?
« Le contact fut assez bref puisqu’il s’est présenté lors de l’annonce officielle puis, comme nous étions focalisé avec l’EHL, nous n’avons pas eu l’occasion de le revoir. Il était présent ce samedi à East Grinstead et il a été voir à l’œuvre l’intégralité des joueurs du noyau. Nous aurons l’occasion de faire plus amples connaissances après le double week-end de cette semaine. »

Entretien : Laurent Toussaint


© © Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *