ALEXANDRE DE SAEDELEER : « IL N’Y A PAS DE STRESS OU DE TENSION AU WATDUCKS ! »

Chaque lundi, dans le journal Le Soir, vous retrouvez « L’homme du jour ». Il s’agit du joueur, du dirigeant, de l’arbitre ou de toute autre personne qui s’est illustrée durant le week-end, en bien ou en mal. Et pour cette septième journée de championnat, c’est Alexandre De Saedeleer qui s’est mis en évidence en inscrivant deux buts lors de la victoire (3-0) du Waterloo Ducks face au Wellington. Un succès qui arrive au bon moment pour les Brabançons après la défaite devant le Beerschot et le match nul à l’Antwerp.

Chaque mercredi, vous retrouvez sur Hockeybelgium, les questions à « L’homme du jour ».

Alexandre, on imagine que ce succès a fait beaucoup de bien après des matchs difficiles pour le Watducks ?
« Cette large victoire contre le Well fait évidemment un bien fou au groupe. Après deux semaines un peu compliquées au niveau des résultats, nous avons proposé une prestation solide du début à la fin du match face à une équipe uccloise qui était bien organisée. »

De l’extérieur, on a l’impression que le groupe est plus tendu et stressé qu’en début de saison. C’est une réalité ?
« Nous avons connu quelques remaniements de joueurs durant l’entre saison et nous avons dû intégrer des jeunes du club au sein du noyau. Il faut donc que l’adaptation se fasse et que le groupe trouve tout ses repères. Mais il n’est en aucun cas question de stress ou de tension. »

Certains disent que le message de Pascal Kina a du mal a passé ? Quel est ton avis là-dessus ?
« Au contraire, le message de notre entraîneur passe extrêmement bien au sein du groupe. Les objectifs sont clairs et Pascal nous donne les moyens pour y parvenir. Après, c’est à nous d’exécuter ses consignes sur le terrain. A nouveau, nous avons changé de coach pendant l’été et les choses se mettent en place de mieux en mieux au fil des journées et des rencontres. »

A titre personnel, comment juges-tu ton début de saison ?
« Soyons honnête, mon entame de championnat est bonne sans être exceptionnelle. Par rapport à l’année dernière, je me concentre d’avantage sur certains détails de mon jeu comme les techniques de défense ou la communication… Lorsque j’aurai complètement intégré ceux-ci dans mon jeu, je pense pouvoir jouer à un niveau plus élevé qu’auparavant tout en continuant à inscrire des p.c. pour mon équipe. »

Entretien : Laurent Toussaint


© Hockeybelgium

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *