PAUSE INTERNATIONALE POUR JUANE GARRETA

Juane Garreta, l’attaquant argentin du Watducks, ne disputera pas la Copa America avec son pays au contraire de Pedro Ibara (Dragons), Juan Gilardi (Beerschot) et Facundo Callioni (Orée). Et il s’agit d’une bonne nouvelle pour le club brabançon puisque les autres joueurs seront absents jusqu’au milieu du mois de mars prochain. Juane Garreta est actuellement en vacances dans son pays et c’est sous le soleil qu’il a accepté de répondre à nos questions.

Pourquoi est-ce que tu n’a pas été repris pour disputer la Copa America ?
« Tout simplement parce que j’ai décidé de ne pas poursuivre mon aventure avec l’équipe nationale pour le moment. En fait, j’ai démissionné à la fin du mois de décembre. »

Pour quelles raisons ?
« En fait, je dirai qu’il y a d’abord des problèmes personnels avec certains membres du staff. J’en ai eu marre de la gestion douteuse de certaines situations avec les joueurs. Ces derniers mois ont été très pénibles pour moi en raison du décès de ma maman et j’ai effectué trop de sacrifices personnels. »

Tu étais usé par les déplacements ?
« Cela fait huit ans que je joue avec la sélection nationale et j’ai toujours bataillé ferme pour avoir ma place dans le noyau. Je suis fatigué pour le moment. Mais la porte n’est pas fermée. Si on m’appelle dans les prochains mois, il se pourrait très bien que je retourne avec le sourire. »

Pas de regrets ?
« Alors pour le moment, je ne regrette rien. J’avais envie de souffler un peu. Mais c’est vrai que le Watducks est aussi entré en ligne de compte puisque mon absence risquait d’handicaper le club pour cette seconde partie de championnat. J’ai donc choisi rester tout la saison à la disposition du Wat’. C’est un choix que j’assure pleinement. »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *