TOM BOON : « C’ÉTAIT INDISPENSABLE D’ACCOMPAGNER LE GROUPE EN IRLANDE. »

Depuis sa blessure à l’Ergo Masters de Düsseldorf, face à l’Allemagne, les supporters belges suivent avec inquiétude la rééducation de Tom Boon. L’attaquant du Racing avait été opéré d’une fracture à la main gauche, dès le lendemain de sa chute, et il avait pu profiter du meilleur encadrement médical possible. Deux semaines plus tard, les nouvelles sont plutôt encourageantes. Notre spécialiste du p.c. a accompagné ses coéquipiers de l’autre côté de la Manche pour la courte semaine de stage en Irlande mais surtout afin de travailler dur pour retrouver, au plus vite, toutes ses capacités.

Tom, comment se déroule ta rééducation ?
« Pour le moment, tout se passe très bien. Je suis en stage avec le groupe, ici, en Dublin, et je travaille dur avec le staff médical. J’ai repris les entraînements, lundi, à raison de deux sessions par jour. Je me soumets à une séance de fitness lors de laquelle je travaille essentiellement les jambes et je cours plus ou moins 60 minutes avec des intervalles. Je travaille donc avec acharnement pour rester au top physiquement. J’ai également droit à deux séances de kiné par jour avec de la mobilisation et du travail au compex. »

C’était important pour toi d’accompagner le groupe en Irlande ?
« Evidemment, c’était même essentiel d’être présent ici à Dublin. Je ne peux peut-être pas encore jouer mais je fais encore partie du groupe. C’était aussi indispensable pour suivre de manière optimale ma rééducation et pour assimiler parfaitement les derniers changements tactiques effectués par le staff. »

Quel est ton état d’esprit à quelques jours de la sélection finale pour les Jeux ?
« Honnêtement, je reste assez serein. Les dernières discussions que j’ai eues avec Colin étaient assez positives et les médecins sont plutôt confiants. Je ne laisse rien au hasard et je fais tous ce qui est possible pour pouvoir rejoindre mes coéquipiers aux plus vite. »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.