LA MALCHANCE S’ACHARNE SUR FLORENT VAN AUBEL

Le hockey belge nous offre chaque année de nouveaux talents. Après Felix Denayer, la saison dernière, de nouveaux visages sont apparus, sur le devant de la scène et en équipe nationale. C’est le cas, par exemple, de Florent Van Aubel, le jeune joueur (17 ans) de l’Orée. Malheureusement pour lui, depuis l’entame de la compétition, il n’ pas été épargné par les blessures. Ecartés des terrains une partie du premier tour, le jeune international s’est à nouveau blessé lors de la venue de, la semaine dernière, face à l’Old Club. « J’ai intercepté une passe mais j’étais mal positionné sur mes appuis et je suis tombé. J’ai voulu jouer la balle à terre et j’ai senti de nouveau une grosse douleur à l’épaule. Mais ce n’est que le lendemain que j’ai réalisé ce que cette deuxième luxation impliquait pour les mois à venir. J’étais en état de choc. »
Une réaction toute logique vu que le Bruxellois d’adoption s’était déjà occasionné une luxation à l’épaule gauche en début de saison et qu’il avait été privé de compétition pendant de nombreuses semaines. « Je vais subir une intervention chirurgicale ce lundi. Nous avions discuté avec l’orthopédiste spécialiste de l’épaule afin d’éviter une opération mais le risque était trop important de me luxer à nouveau l’épaule une troisième fois. Et dans ce cas-là, ma carrière aurait pu être mise en danger. »
Une absence qui ne fait pas les affaires de Jean Willems et de l’Orée qui étaient toujours en course dans la lutte pour une place dans le dernier carré. Et il n’est pas le seul à regretter ce forfait. Pascal Kina, l’entraîneur de l’équipe des moins de 21 ans, devra se passer des services de Florent lors de la Coupe du monde qui débutera au mois de juin en Malaisie et à Singapour. « Théoriquement, ma revalidation devrait durer trois mois. Dès que nous le pourrons, nous planifierons avec Adam, Pascal et Michel, des sessions d’entraînements physiques qui me permettront d’être plus rapidement compétitif. J’espère être prêt pour le Championnat d’Europe U18 qui se déroulera à Nivelles en juillet. En tout cas je ferai tout pour cela. L’objectif de l’équipe, c’est une médaille d’or ! »
Et le jeune homme garde le moral malgré la saison noire qu’il est occupé à vivre car les messages sont nombreux à son égard. « J’ai reçu énormément de soutien du milieu du hockey. J’ai été contacté par des clubs, des joueurs, des parents et cela m’a fait beaucoup de bien. C’est finalement eux qui m’ont fait réaliser que j’aurai encore des nombreuses occasions pour participer à de grands événements. »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 16 mars 2009.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *