THIERRY STUMPE : « NOUS AVONS VÉCU UNE SAISON PARFAITE !»

ILs attendaient cela depuis sept ans et la joie a été à la hauteur de l’attente pour les Anversois qui n’ont pas laissé la moindre chance à leurs adversaires du week-end. Tout simplement impériaux durant les deux manches décisives et, toute la saison, les joueurs de Colin Batch sont récompensés pour leur régularité tout simplement exemplaire. Une seule défaite en 26 rencontres depuis l’entame du championnat, meilleure attaque de la compétition avec 96 buts, meilleure défense avec 44 buts, ex aequo avec le Watducks et huit buts marqués en finale. Des chiffres impressionnants pour un groupe qui a mené son navire avec calme et maîtrise depuis septembre dernier. « C’est génial, exultait Thierry Stumpe, le capitaine anversois. Nous avons vécu une saison parfaite et nous sommes montés en puissance pour arriver à cette apothéose. Le Titre, la qualification pour l’EHL, nous sommes comblés. »


© Nicolas Leroy.

Même son de cloche du côté de Jean-Philippe Brulé, qui disputait sa dernière rencontre avant une retraite bien méritée. « Nous avons connu 15 minutes difficiles avant de remettre les choses au point. Nous avons livré un match de plomb et le groupe a parfaitement abordé ces finales. Et comme prévu, les p.c. ont été déterminants. Je ne regrette pas mon départ après ce titre. Je préfère terminer en beauté de cette manière. »


© Nicolas Leroy.

Et c’est vrai que le Dragons a été le plus constant au cours du week-end avec beaucoup de solidité dans ses différents secteurs du jeu. Manu Leroy s’est montré une nouvelle fois intraitable dans sa cage. La défense a été rigoureuse et est parvenue à cadenasser les rapides avants ucclois qui se sont cassé les dents sur le mur dressé devant eux. Le milieu de terrain a de nouveau évolué avec beaucoup de justesse en privilégiant le jeu rapide malgré un terrain gorgé d’au et donc très lent. Enfin, les attaquants anversois ont su profiter de leurs occasions des buts pour alimenter le marquoir avec une mention spéciale pour Florent Van Aubel qui a marqué à trois reprises ce week-end après avoir été éloigné des terrains pendant plus de six mois suite à une blessure à l’épaule, c’était d’ailleurs face… au Racing.

« J’ai rêvé de ce moment durant toute ma convalescence, expliquait le jeune espoir du hockey belge qui fêtait son premier titre de champion. Mon envie était immense et je sens que j’ai encore grandi durant ces Playoffs. Ma marge de progression est encore importante et je vais poursuivre mon travail pour être encore meilleur. »

Et cette réussite magnifique était aussi le fruit d’un travail de longue haleine mis en place par le président anversois Jean-Pierre Speleers. « Nous récoltons ce que nous avons semé avec notre politique sportive à long terme et le travail consciencieux de notre cellule Top hockey. Nous avons fait appel à des jeunes belges talentueux et cela a réussi. La saison prochaine, nous jouerons naturellement pour arriver au minimum dans les quatre et nous tenterons de passer, au minimum, un tour en Coupe d’Europe. »

Du côté des vaincus, et du nouveau président Tom François, on était toutefois bien conscient de la belle saison du Racing. « C’est vrai que nous avons été fébriles, ce week-end, et que nous n’avons pas évolué à notre véritable niveau. Mais on doit retenir le succès lors de la saison régulière, la qualification pour l’EHL et le titre national en salle. Nous allons poursuivre dans la même direction car nous souhaitons nous installer durablement dans le top belge. »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 31 mai 2010.


© Nicolas Leroy.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.