PARFUM DE CRISE AU LÉOPOLD

La situation commence tout doucement a être explosive du côté de l’Avenue Dupuich après ce nouveau revers des protégés d’Alex De Chaffoy qui semble toujours conservé le soutien de ses joueurs. Mais pour combien de temps encore ? Face au Racing, les Rouge et Blanc ont démontré qu’ils n’étaient pas loin de retrouver leur niveau mais ils ont une nouvelle fois encaissé un but lors des dernières minutes de jeu. Une mauvaise habitude qui a malheureusement tendance à se répéter ces dernières semaines.

« Il y a un manque de professionnalisme, lançait Dorian Thiery dépité au coup de sifflet final. Cela commence vraiment à bien faire. C’est vrai que nous possédons un noyau un peu trop étriqué mais cela n’explique pas tout. Nous connaissons souvent de bons moments dans la rencontre mais nous ne parvenons pas à garder le cap. Mentalement, cela fait très mal. »

Ce sont pourtant les visiteurs qui étaient parvenus à ouvrir le score à quatre minutes de la rentrée au vestiaire sur un magnifique but de Tanguy Zimmer, bien placé dans le cercle pour dévié une louche de près de 45 mètres adressé par John Verdussen. Avant cela, les amateurs de hockey n’avaient pas eu grand chose à se mettre sous le dent car les deux équipes se livraient une bataille dans le milieu de terrain et que les occasions étaient très peu nombreuses.

Mais dès la reprise, les Rats prenaient les choses en mains et les échanges gagnaient en intensité. Cédric Charlier était d’ailleurs l’un des principaux artisans de ce réveil. L’international était de toutes les actions dangereuses et le Bruxellois était logiquement récompensé à la 57e minute, démontrant au passage sa puissance et sa vitesse en zone de conclusion.

Le Léo tentait de réagir mais c’est l’équipe locale qui continuait à se montrer la plus dangereuse. A trois minutes du terme, Aldo Dalla Palma reprenait victorieusement une balle adressée par Jonathan Beckers. Les visiteurs lançaient leurs dernières forces dans la bataille mais il était déjà trop tard.

« Nous avons éprouvé quelques difficultés à mettre du rythme dans cette partie, reconnaissait le capitaine du Racing, Jérôme Truyens. Ensuite, même si nous avons réussi à égaliser, nous nous sommes compliqués la vie. Mais le plus important ,ce sont les trois points et cette bonne préparation pour l’EHL, le week-end prochain. Nous avons un tirage abordable et nous allons tout mettre en œuvre pour enfin passer ce premier tour. »

Pour le Léo, la prochaine échéance s’annonce déjà déterminante. « Nous devons prendre les trois points face à la Gantoise, reconnaissait John Verdussen. Tout autre résultat serait catastrophique. Nous devons retrouver au lus vite la confiance et sortir de cette spirale négative. Notre situation est extrêmement délicate ! »

Laurent Toussaint, In le Soir, lundi 21 octobre 2013.

Cédric Charlier Racing-Léopold
© Philippe Demaret – Okey.be

LAURENT TOUSSAINT

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.