LOÏCK LUYPAERT : « TOUS LES JOUEURS ONT FAIT LEUR AUTOCRITIQUE. »

Le Dragons a – enfin – retrouvé des couleurs lors de son week-end européen. Les Anversois ont magnifiquement négocié leur rendez-vous du week-end dernier en proposant des prestations digne de leur statut. Pour Loïck Luypaert, le groupe a tourné la page après un début de compétition assez catastrophique. Il espère, à présent, que son club est à nouveau sur les rails pour jouer les premiers rôles en division d’honneur.

Loïck, est-ce que ce week-end sonne enfin le réveil du Dragons après un début de saison difficile ?
« Ce weekend a été important pour nous dans différents domaines, aussi bien sur le terrain qu’en dehors. En Angleterre, nous avons démontré que notre équipe possédait beaucoup de talent et que nous avions envie de gagner des matchs et que nous pouvions dominer nos adversaires. Nous avons fait preuve d’une grande maturité contre St Germain en remportant le match dans le dernier quart temps sans vouloir forcer le jeu. A côté de cela, et pour la première fois de la saison, nous avons passé quatre jours ensemble à l’étranger. Ces moments sont capitaux pour un nouveau groupe comme le nôtre. Malheureusement, ce weekend ne nous a pas permis de remonter dans le classement. Nous descendons même d’une place puisque l’Antwerp a battu le Pingouin. Mais je pense que nous avons bâti, ici, les fondations pour le reste de la saison. Demain, face au Racing, ce sera déjà notre premier test sérieux. Nous verrons clairement ce que nous valons ! »

Quel a été le déclic pour le groupe ?
« Depuis quelques semaines, nous avons arrêté de parler sans cesse des dernières saisons. L’équipe a changé et certains joueurs prennent des plus grandes responsabilités. Tout le monde a fait son autocritique et nous avons ainsi fait un grand pas en avant. Le déclic s’est effectué chez les joueurs eux même.  L’équipe a été boostée et les petits changements opérés par le staff ont été des plus bénéfiques. »

Comment analyses-tu les contre-performances de ce début de championnat ?
« Je pense que le Dragons paie très cher le prix de cet été olympique. Nous avions quatre joueurs au JO et quatre à la coupe d’Europe U21. Il était impossible de construire une nouvelle équipe avec un groupe dans lequel il manquait 8 joueurs appartenant au onze de base. Et je ne parle même pas de blessures de Florent Van Aubel et de Manu Stockbroeckx ou de la fatigue physique ou mentale de certains de ces joueurs. C’est normal d’accuser le coup après avoir travaillé pendant des mois dans un seul but. Enfin, nous avons eu besoin de quelques semaines pour intégrer les nouveaux joueurs et appliquer les nouveaux schémas tactiques. »

Le Dragons est-il enfin reparti ?
« Je pense effectivement que le Dragons est de nouveau sur les rails. Maintenant, nous devons faire en sorte de prendre le plus de points possibles lors des quatre  matchs à venir. De cette manière, nous ne serons pas trop mal placer en février pour faire un deuxième tour de feu. »

L’absence de Florent Van Aubel vous pose-t-elle tant de problèmes en zone de conclusion ?
« Nous avons perdu 3 attaquants, cet été, avec les départs de Renaud Pangrazio, de Charles Vandeweghe et d’Eugene Magee). Mais il est évident que Flo est la solution pour équilibrer notre attaque. Il a marqué près de 20 goals en championnat et 8 en EHL, il nous ferait énormément de bien en ce moment. On l’attend avec impatience pour le deuxième tour. »

Vous visez le titre en fin de saison ?
« Je ne pense pas qu’il soit très réaliste de parler du titre en ce moment. Nous sommes actuellement septièmes au classement général. Nous devons aborder match par match et essayer de réduire l’écart qui nous sépare de la quatrième place. Je pense que notre but doit être de jouer les Playoffs en fin de saison. Ensuite, tout sera possible si nous sommes dans le top 4. »

Quels sont vos objectifs en EHL ?
« L’EHL est une compétition à part. Il faudra attendre le tirage au sort afin de connaître le nom de notre prochain adversaire. Tout le monde sait que nous sommes capables de réaliser quelque chose en plus en coupe d’Europe. Mais nous aborderons les match un par un. »

A un niveau plus personnel, quelles sont tes ambitions avec les Red Lions ?
« Mon ambition est de participer au Champions Trophy en décembre prochain et de prouver ma valeur auprès du nouvel entraineur. Pour moi la page noir des JO de Londres a été tournée lors du sacre des U21 à Den Bosh. Je veux obtenir ma place dans les 16 pour tous les tournois jusqu’aux Jeux de Rio en 2016.. Je sais que j’en suis capable si je travaille dur. »

Comment s’est déroulée la prise de pouvoir de Marc Lammers ?
« La prise de pouvoir sera vraiment effective à partir du 6 novembre lorsqu’il dispensera son premier entraînement. Je l’ai vu pendant sa présentation mais également, ce week-end, à East Grinstead. Il m’a l’air très ambitieux. J’ai hâte de commencer à travailler avec lui tout comme tous les autres joueurs du noyau d’ailleurs. »

Entretien : Laurent Toussaint


© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.