LE WATERLOO DUCKS REMPORTE LA PREMIÈRE MANCHE DES FINALES

Les Brabançons n’ont pas loupé leurs belles et grandes retrouvailles avec les Playoffs. En effet, les joueurs de Pascal Kina ont livré le match presque parfait face à des champions de Belgique qui n’ont jamais été véritablement au niveau de ce rendez-vous pour leur troisième participation consécutive. Pour Loïck Luypaert, le défenseur central anversois, c’est avant tout au niveau de la mentalité que s’est faite la différence. « Nous avons malheureusement abordé ce rencontre comme un simple match alors que nos adversaires ont disputé une véritable finale. Il fallait être prêt puisque nous savions que chaque détail allait peser dans la balance. Nous n’avons pas été suffisamment lucides. Cette défaite est donc logique. Nous allons tout mettre en œuvre pour corriger cela pour jeudi. Nous allons analyser notre prestation à la vidéo et nous serons au point pour la deuxième manche. »

Pourtant à l’entame de la rencontre, ce sont les Anversois qui se montraient les premiers dangereux avec une tentative de Renaud Pangrazio et un premier penalty. Ensuite, la rencontre perdait en intensité et manquait clairement de rythme. Waterloo mettait lui aussi le nez à la fenêtre mais les tentatives de John John Dohmen et de Max Peteers ne donnaient rien. Et alors que Vincent Vanasch sauvait les meubles pour son équipe sur une nouvelle tentative de Pangrazio, c’est le Watducks qui ouvrait la marque sur un superbe but d’Alex de Paeuw.

En seconde période, les débats étaient équilibrés mais Tanguy Cosyns doublait le score sur un sleep placé hors de portée de Manu Leroy. A 0-2, la rencontre était pliée car les protégés de Pascal Kina conservait la main mise sur la partie. « Je suis très satisfait par l’enthousiasme de mes joueurs, reconnaissait le coach des Canards. Je savais que nous pouvions prester à ce niveau-là. Nous avons bataillé durant l’ensemble de la partie. C’est l’équipe qui voulait le plus la victoire qui s’est imposé lors de ce premier affrontement. Mais rien n’est encore terminé. Le Dragons est habitué à ce type de rencontres. Nous sommes encore très loin d’avoir remporté le titre. »

Et le spectacle devrait donc être au rendez-vous, ce jeudi  à 16h, puisque le Dragons n’est pas prêt de laisser Waterloo le priver d’un troisième titre de champion de Belgique consécutif.

 Laurent Toussaint, in Le Soir, lundi 14 mai 2012.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.