LE WATDUCKS EN FINALE FACE AU RACING

Les demi-finales de la compétition ont largement répondu à l’attente au niveau du suspens et de l’intensité. En effet, les deux rencontres retour de ce dimanche se sont terminées sur des scores fleuves avec de nombreux rebondissements jusqu’au coup de sifflet final.

A Waterloo, les champions en titre ont dû attendre la seconde prolongation pour réussir à se débarrasser d’une équipe anversoise qui avait enfin retrouvé son meilleur niveau après une saison délicate et des prestations trop souvent en demi-teinte. Le duel entre les deux meilleures équipes de la compétition a donc tenu en haleine les supporters des deux camps jusqu’au but en or de John John Dohmen durant la seconde prolongation. Le match aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre mais le Waterloo Ducks a pu compter, sur sa courte victoire de la veille, à Brasschaat, et, sur le petit brin de chance souvent nécessaire pour s’imposer lors de ce type de rencontre.

A Uccle, le Léopold a tout tenté afin de renverser la vapeur après sa défaite étriquée de la veille au Racing mais les protégés de Murray Richards n’ont jamais relâché leur étreinte sur la partie. Tom Boon et ses coéquipiers retrouvent donc les finales après leur terrible déception de l’an dernier mais ils se qualifient également pour la prochaine édition de l’EHL. Les Rats continuent à monter en puissance et espèrent pouvoir compter sur leurs individualités pour contrer l’impressionnant collectif brabançon.

La compétition européenne sera également au cœur de toutes les attentions, le week-end prochain, lors des finales puisque le Léo et le Dragons se disputeront lors d’un affrontement en aller-retour, le troisième sésame belge pour le prestigieux rendez-vous.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 15 avril 2013.

Dragons - Waterloo Ducks © Xavier Piron
© Xavier Piron

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.