LE RACING AFFICHE SES NOUVELLES AMBITIONS ET ATTIRE ZOULOU BRULÉ !

Depuis la saison dernière, le club bruxellois monte en puissance au niveau sportif et clame haut et fort qu’il souhaite s’installer au top du hockey belge pour les prochaines décennies. Mais aujourd’hui, pour étayer ses promesses, le Racing vient de frapper un grand coup en annonçant, d’un seul coup, trois nouvelles qui devraient permettre aux Rats de poursuivre cette progression et de se positionner comme l’un des clubs de pointe de notre pays.

Fidèle serviteur du club depuis des années, Tom François a été élu, à l’unanimité, comme nouveau président de la section hockey du Racing. Cela fait déjà plusieurs mois que l’ancien international travaille dans l’ombre pour mettre en place un projet programme sportif ambitieux à la hauteur des attentes des membres de ce club fondé en 1891, finaliste du championnat, et déjà qualifié pour la première fois de son histoire pour l’EHL. Demi-finaliste l’an dernier, vainqueur de la compétition régulière et adversaire du Dragons pour le titre de champion de Belgique, un nouveau sacre que le club ucclois attend déjà depuis 1941. Mais à côté des attentes sportives, le Racing veut relever également d’autres des défis considérables : redynamiser son école de jeunes, améliorer sa situation financière et moderniser ses infrastructures aujourd’hui classées.

Et pour mettre en pratique son projet, Tom François a engagé un premier joker de luxe puisqu’il a nommé, pour trois ans, Jean-Philippe Brulé, au poste de responsable de l’école de jeunes, devenue « Académie Racing ». Avec 136 caps et plus de 100 goals marqués durant sa carrière internationale, Zoulou possède également une belle expérience de formateur puisqu’il est T2 de l’équipe nationale dames aux côtés de Murray Richards et T1 des U21. Ironie du sort, le défenseur du Dragons mettra un terme à sa carrière en division d’honneur en affrontant son futur club lors de la finale des play-offs (les 29 et 30 mai prochain dans les installations de l’Héraklès).


© Philippe Demaret – Okey.be

« Plutôt que d’attirer des joueurs étrangers qui coûtent cher au club et qui s’intègrent parfois difficilement, explique le nouveau Président, nous préférons favoriser nos jeunes talents en espérant les garder pour nos équipes premières. L’arrivée de Zoulou va nous permettre d’atteindre cet objectif. Le Racing espère doubler le nombre de jeunes joueurs dans les trois prochaines années avec une attention particulière pour la filière fille et dames. »

Mais ce n’est pas tout. Décrié depuis de nombreuses saisons, le terrain des Rats va enfin faire peau neuve. En effet, le club a annoncé l’installation imminente d’un nouveau terrain mouillé devant la tribune classée, en béton armé, datant de 1904. « Pour choisir le terrain mouillé, j’ai visité plusieurs clubs avec les internationaux du Racing, Jérôme Truyens, Tom Boon, Cédric Charlier et Jérémy Gucassoff. Nous avons choisi un revêtement de top qualité puisque c’est celui du Wagener Stadium, le stade d’Amsterdam dans lequel s’entraîne l’équipe nationale des Pays-Bas. »


© RRCB

Pour financer l’installation du mouillé, le club compte sur une mobilisation financière de ses membres et sur des subsides de la Région bruxelloise. Certains membres généreux ont accepté de préfinancer les travaux, le temps de trouver des solutions de financement plus durables.

Les défis du club sont très ambitieux mais Tom François a certainement choisi les bonnes personnes pour l’épauler dans sa tâche. Un titre de champion de Belgique, la semaine prochaine, devrait permettre au Racing de démarrer au mieux sa nouvelle ère qui débute, dès aujourd’hui…

Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.