JÉRÔME TRUYENS : « LE PLUS IMPORTANT EST QUE JE SOIS DE RETOUR POUR LES PLAYOFFS ! »

C’est impuissant sur le banc de touche que le capitaine du Racing et des Red Lions a assisté à la défaite de ses couleurs face au champion en titre. Mardi, il s’est en effet blessé à l’épaule lors de tests physiques, à Tubize, avec l’équipe nationale. Une nouvelle tuile pour le Bruxellois qui n’a disputé que trois rencontres en championnat depuis l’entame de la compétition en raison de ses blessures au poignet et au pouce. Mais Tchouk ne perd pas le sourire. Il sait qu’il va revenir plus fort que jamais et qu’il répondra présent lors des prochaines grandes échéances de la saison.

Jérôme, comment t’es-tu blessé ?
« Je me suis déboîté l’épaule lors de tests physique avec la BNT. Comme je n’arrivais pas à la remettre en place moi-même, ce sont les responsables du centre qui l’ont fait pour moi après plus ou moins une minute. »

Quel est le diagnostic des spécialistes ?
« Les tests que j’ai effectué à Anvers démontrent que le bourrelet articulaire est fracturé et qu’il manque un bout d’os pour retenir l’épaule dans l’articulation. Je ne l’ai pas cassé mardi car je n’avais pas mal, le soir même, ou le lendemain. J’ai donc du me faire cela ultérieurement. Pourtant, je ne me souviens pas d’avoir ressenti une douleur à un moment précis et qui aurait pu justifier la cassure. C’est la première fois que je me déboite l’épaule. C’est donc le manque de force musculaire, puisque je n’ai plus fait de fitness depuis ma fracture aux JO, et mes opérations à répétition, qui ont affaibli mes muscles qui tenaient mon épaule en place. »

Tu pourras éviter l’opération ?
« Je vais renforcer mon épaule pour éviter qu’elle se déboite à nouveau. L’opération m’écarterait des terrains pendant une période quatre à cinq mois. Vu que la fracture était déjà présente depuis un certain temps sans, pour autant, que je me déboite l’épaule, l’opération n’est pas impérative. Maintenant, il se peut que ça arrive à nouveau vu que mon épaule s’est tout de même fortement affaiblie. »

C’est un nouveau coup dur pour toi ?
« Effectivement, c’est assez dur à encaisser car l’évolution de mes blessures au pouce et à l’avant-bras permettait de m’entraîner normalement. Mais j’accepte la situation et je fais tout pour bien me soigner et arrêter, enfin, la série de blessure que je vis pour le moment. »

Quand penses-tu effectuer ton retour à la compétition ? Tu seras prêt pour les Playoffs ?
« Je vais sans doute reprendre d’ici trois semaines. Les prochaines semaines sont cruciales pour renforcer mon épaule et éviter qu’elle ne flanche à nouveau. Le plus important est d’être de retour pour les Playoffs et la World League. Le Watducks m’a fait bonne impression, ce week-end, et ils n’auront pas beaucoup de mal à rester en tête jusqu’au terme de la compétition régulière. Mais je pense qu’il y aura aussi encore pas mal de surprises dans les résultats. Ce classement est loin d’être définitif. Le Dragons va revenir dans le dernier carré mais ce ne sera pas facile. En ce qui concerne le Racing, nous avons encore pas mal de choses à régler et notre marge de progression est encore importante… »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.