FLORENT VAN AUBEL : « JE VAIS ENFIN AVOIR LA CHANCE DE REJOUER AU HOCKEY ! »

Après un début de championnat en boulet de canon, semaine, tout le monde se souvient que Florent Van Aubel, le joueur du Dragons, s’était à nouveau blessé à l’épaule lors de la rencontre de championnat face au Racing. Un match qu’il survolait littéralement puisqu’il avait déjà inscrit trois buts aux Bruxellois. Et près de cinq mois et demi plus tard, toujours pas de traces du capitaine de l’équipe nationale U18 sur le terrain. Hockeybelgium est allé à sa rencontre.

Florent, on peut dire que le sort s’est littéralement abattu sur toi puisqu’après ta blessure à l’épaule, on a découvert que tu souffrais d’une mononucléose…
« Début janvier, après des examens médicaux et sanguins, on a constaté que j’avais une mononucléose. Heureusement pour moi, je n’ai été réellement fatigué qu’une petite semaine. A part cela, je n’ai pas eu réellement de gros problèmes. A la fin du mois, je pensais sincèrement que tout était fini parce que je me sentais bien. Le médecin a effectué une nouvelle prise de sang mais les résultats n’ont pas été très bons. Mon corps était encore très faible. Le monde s’effondrait à nouveau et je ne cessais de me poser la question suivante : « Pourquoi cette malchance, qu’est ce que j’ai fait de mal ? » »

Comment tu te sens à présent ?
« Je suis allé faire de nouveaux examens en début de semaine. On a fait une prise de sang et j’ai espéré, durant ces derniers jours, que les résultats étaient bons. Je voulais que tout soit rentré dans l’ordre car le hockey me manquait tellement depuis tout ce temps. Et puis, jeudi soir, j’ai reçu un coup de fil du docteur qui m’expliquait que j’étais guéri et que je pouvais donc reprendre les activités physiques. »

Tu vas pouvoir reprendre le hockey bientôt ?
« Je me suis entraîné hier mais je ne sais pas quand je vais pouvoir rejouer au hockey au plus haut niveau. Il faut de toute manière que je muscle l’ensemble de mon corps pour que ce type de blessure ne se reproduise plus ! Je vais devoir travailler dur et j’espère être fin prêt pour disputer les playoffs si nous nous qualifions pour le Top 4 bien évidement. En ce qui concerne ma condition physique, cela fait six mois que je n’ai plus couru et ca ne revient pas comme ça, tout simplement. Mais je suis très heureux car je peux enfin rejouer au hockey ! »

Comment vois-tu la fin de cette saison ?
« Notre ambition est de finir dans le Top 4. Ensuite, tout sera possible. Et nous visons un fameux ticket EHL. Je crois que le Dragons a une chance de remporter le titre. Nous possédons une équipe très soudé et il y a une super ambiance. A côté de cela, nous avons tous le même objectif… »

Tu as quand même fais ton entrée dans le noyau de l’équipe nationale Messieurs ?
« Oui, mais je n’ai pas vraiment eu la possibilité de m’intégrer dans le noyau de l’équipe nationale Messieurs à cause de mes blessures. Mais j’ai eu la chance de pouvoir accompagner l’équipe en Allemagne juste avant la coupe d’Europe l’an dernier. Cela m’a déjà permis d’apprendre beaucoup. »

Un dernier mot sur le match de dimanche. Ce sera une rencontre piège face au Léo ?
« Absolument, parce que je pense que le Léo jamais connu un tel début de championnat. Ils vont vouloir démontrer qu’ils ne sont actuellement pas à leur place. Mais je suis persuadé que le Dragons va savoir gérer ce match et prouvé qu’on mérite une place dans le top 4 ! »

Entretien : Laurent Toussaint


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.