FELIX DENAYER, UN JOUEUR EN OR

Le Dragons domine incontestablement le hockey belge depuis plus de deux saisons. Deux titres consécutifs en championnat, des prestations étincelantes en EHL, une actuelle première place au classement général de la division d’honneur et deux nouvelles récompenses individuelles obtenues, ce vendredi soir, lors de la soirée de gala du hockey belge. Car, sans surprise, ce sont deux joueurs anversois qui ont décroché, respectivement, le stick d’or messieurs et espoirs (récompensant le meilleur joueur de la défunte compétition) en ne laissant que des miettes à leurs concurrents.

A seulement 21 ans, Felix Denayer est déjà une valeur sûre de notre équipe nationale. Le milieu de terrain de Brasschaat poursuit toujours sa progression mais il est la véritable machine à jouer des champions de Belgique. Et si celui-ci a été le grand absent des terrains durant les quatre premières semaines de championnat en raison d’une blessure encourue lors de la préparation, il est revenu plus affûté et plus efficace que jamais. Athlétique et technique, il pèse de tout son poids dans les duels et il apporte toujours de nombreuses solutions à ses partenaires. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Felix ait été choisi par le COIB pour incarner le hockey dans tous ses supports de communication, après la qualification olympique acquise, en août dernier, à Mönchengladbach.

Et chez les Espoirs, c’est son coéquipier Loïck Luypaert, 19 ans, qui est reparti avec le trophée. Le défenseur central, spécialiste du penalty, a pris de la bouteille et de l’assurance la saison dernière. Il est lui aussi devenu incontournable du côté de Brasschaat et il devrait, très bientôt, faire de même chez les Red Lions (il appartient pour le moment au noyau élargi de l’équipe nationale).

A noter que chez les dames, la récompense est revenue à la Gantoise Barbara Nelen, coiffant au poteau Sofie Gierts et ses 5 sticks d’or, et que du côté des espoirs filles, c’est Aisling D’Hooghe, la jeune gardienne extrêmement talentueuse du Waterloo Ducks qui a été honorée.

Laurent Toussaint, In Le Soir, samedi 29 octobre


© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.