CÉDRIC CHARLIER : « NOUS VOULONS REMPORTER LE TITRE SUR NOTRE TERRAIN ! »

Chaque lundi, dans le journal Le Soir, vous retrouvez « L’homme du jour ». Il s’agit du joueur, du dirigeant, de l’arbitre ou de toute autre personne qui s’est illustrée durant le week-end, en bien ou en mal. Et pour cette quatorzième journée de championnat, c’est l’un des attaquants du Racing, Cédric Charlier, qui s’est mis en évidence en inscrivant deux buts lors de son retour sous le maillot ucclois.

Chaque mercredi ou jeudi, vous retrouvez sur Hockeybelgium, l’interview de « L’homme du jour ».

C’était très certainement l’une des images les plus fortes du premier week-end de l’EHL à Eindhoven, en octobre dernier. Cédric Charlier emmené à l’hôpital suite à sa chute spectaculaire sur l’épaule lors de la première rencontre face à Cologne avec comme diagnostic, une clavicule cassée. Un coup dur pour le Racing puisque l’International est l’un des joueurs clés du dispositif de Marcelo Orlando. Une blessure qui a obligé le Bruxellois à subir une intervention chirurgicale avant d’entamer une longue rééducation. Mais aujourd’hui, l’attaquant des Rats a retrouvé le sourire malgré le revers de ce dimanche face au Waterloo Ducks (3-4). Cédric est de retour sur les terrains et il espère bien aider son club à disputer les finales de Playoffs. Mais il a également les yeux tournés vers Mönchengladbach puisqu’il veut retrouver sa place, au plus vite, dans le groupe des Red Lions.

Cédric, tu as effectué une bonne rentrée ce dimanche malgré la défaite du Racing ?
« A titre personnel, même s’il reste encore beaucoup de choses à remettre en place dans mon jeu, j’ai effectivement trouvé que mon retour était réussi. Malheureusement, nous sommes tombés sur une bonne équipe du Watducks et n’avons pas réussi à développer notre jeu comme nous le voulions. Le résultat final ne fût donc pas aussi bon qu’escompté. »

Que s’est-il passé ? On a senti l’équipe un peu fébrile…
« Notre défaite est le fruit de plusieurs éléments. D’abord, nous ne sommes pas parvenus à rester suffisamment compacts pour pouvoir partir en contre, ce qui est notre force. Ensuite, nous n’étions pas au rendez-vous en termes d’agressivité défensive aussi bien pour les attaquants, les milieux de terrains et les défenseurs. Enfin, nous ne sommes pas parvenus à être assez réalistes dans les deux cercles. »

Tout s’est bien passé pour toi physiquement ? Tu as tenu le coup ?
« D’un point de vue physique, cela faisait plus de deux mois que je travaillais dur pour revenir en forme le jour J. Par conséquent, tout s’est bien déroulé. Bien sûr, j’ai toujours une certaine appréhension par rapport à ma clavicule. Mais elle devrait disparaître petit à petit, au cours de la seconde partie de championnat. »

Comment abordes-tu ce deuxième tour de compétition ? La confiance est toujours de mise ?
« Naturellement, et malgré notre défaite de dimanche, nous gardons un groupe très compétitif qui est capable d’aller loin dans notre championnat. Nous allons aborder trois rencontres très importantes puisque nous affronterons successivement le Dragons, l’Héraklès et Louvain. Ces matchs devraient être déterminants pour la suite ! »

L’objectif du Racing reste bien le titre de champion ?
« Les objectifs du Racing sont multiples. Dans un premier temps, il sera important pour nous de décrocher l’un des deux tickets pour la prochaine édition de l’EHL. Ensuite, il est certain qu’avec la finale des play-offs programmée chez nous, nous voulons en être et remporter ce titre tant convoité. »

Et concernant les Red Lions, où en es-tu ?
« Je vais effectivement reprendre les entrainements comme tous les autres membres du groupe mardi prochain. Ensuite, il y aura deux matchs contre l’Argentine au mois de mars. J’espère bien entendu faire partie des sélectionnés pour affronter les Argentins. Il est certain qu’après ma longue blessure, je vais à nouveau devoir prouver au coach que j’ai le niveau requis pour faire partie du groupe. Je compte m’atteler à la tâche pour y parvenir. »

Entretien : Laurent Toussaint


© Jou-Lou Allard

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.