PREMIÈRE VICTOIRE DES RED LIONS À VALENCE

C’est donc face à la France que les Red Lions ont débuté leur série de sept rencontres amicales programmées durant ces deux semaines espagnoles. Il s’agissait du premier match des Belges depuis leur médaille d’or remportée, il y a deux mois, pratiquement jour pour jour, en Afrique du Sud. Après une longue période d’observation de près de dix minutes, Maxime Luycx obtenait enfin le premier p.c. de la rencontre. Mais le sleep à plat d’Alexandre De Saedeleer était repoussé par le gardien.

Ensuite, le match était assez équilibré et personne n’obtenait de véritables occasions de but. Il fallait même attendre la 25e minute pour voir le premier véritable tir du match. Simon Gougnard récupérait la balle en bord de cercle mais son tir passait à côté de la cage. Deux minutes avant la pause, les Lions se créaient encore une demi-occasion mais personne n’était bien placé pour reprendre une déviation de Renaud Pangrazio.

Dès la reprise, il ne fallait attendre que 35 secondes pour que Thomas Briels ouvre enfin le score en profitant d’un manque de concentration des Français. Un but qui libérait enfin les Belges qui se montraient plus entreprenants. A la 45e minute, les Tricolores s’offraient enfin leur toutes premières occasions du match. Mais les deux p.c. consécutifs ne donnaient rien. Cinq minutes plus tard sur une très belle action collective, Cédric Charlier offrait le 0-2 à Tom Boon.

Et dans la minute suivante, les Lions obtenaient leur second p.c. de la rencontre. Le sleep d’Alexandre De Saedeleer était dévié en tip-in par John John Dohmen sur la transversale mais Loïc Luypaert reprenait victorieusement en propulsant la balle au fond de la cage. Il inscrivait ainsi son tout premier but en équipe nationale. Les Français étaient groggy mais ne laissaient pourtant pas abattre. Et, à huit minutes du terme, Lucas Sevestre envoyait un tir puissant qui passait au-dessus du but de Jeremy Gucassoff. Les Tricolores sauvaient tout de même l’honneur à trois minute du coup de sifflet final via Arnaud Becuwe.

Demain, la Belgique disputera son deuxième match du séjour face à l’Espagne (12h00).

Laurent Toussaint (à Valence)

Technique :

France – Belgique : 1-3

Belgique : Gucassoff, Van Hove, Van Strydonck, Verdussen, De Saedeleer, Gougnard, Truyens (C), Dohmen, Briels, Charlier et Boon ; puis : de Paeuw, Luycx, Boccard, Pangrazio et Luypaert.

France : Lhomme, Scheefer, Sevestre, Becuwe (C), Martin-Brisac, Verrier, Magner, Migneau, Sanchez, Jean-Jean et H. Genestet ; puis :  Magner, T. Genestet, Dierckens, Jansen et Forgues.

Buts : 36e : Briels (0-1), 51e : Boon (0-2), 52e : Luypaert (0-3) ; 67e : Becuwe (1-3).

Cartes vertes : Truyens et Sanchez.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.