MARC LAMMERS : « J’AI ÉGALEMENT AVERTI PLUSIEURS AUTRES JOUEURS ! »

Après avoir rencontré la totalité des joueurs de son noyau au cours d’entretiens individuels aux quatre coins de la Belgique, Marc Lammers a finalement annoncé, ce mardi soir, sa sélection pour le stage organisé à Alicante à la fin du mois du janvier. Un choix déjà largement commenté puisque, dès ce week-end, les premiers bruits avaient commencé à circuler sur l’écartement de Cédric Charlier, de Gauthier Boccard et d’Alex de Paeuw. Et le Néerlandais n’a pas fui ses responsabilités en commentant ses décisions qui, il faut bien le dire, ont suscité de très nombreux commentaires depuis plusieurs jours.

Marc, pourquoi as-tu décidé d’écarter trois joueurs du noyau des Red Lions ?
« J’avais emmené seulement 18 joueurs pour disputer le Champions Trophy, en Australie. Mais il y en avait plusieurs autres que je souhaitais pouvoir intégrer au groupe. Je voulais, comme je te l’avais déjà expliqué, à Melbourne, incorporer plusieurs U21 à ce groupe après leurs excellentes prestations de ces derniers mois. A côté de cela, nous avons la chance de récupérer Jérôme Dekeyser et Florent Van Aubel qui sont, enfin, de retour de blessure. Il n’était donc pas possible de conserver un effectif aussi large. J’ai donc dû opérer certains choix. »

C’est uniquement sur base de leurs prestations que ce choix a été effectué ?
« Bien sûr, même si le hockey forme un tout. Leurs dernières prestations n’ont pas été suffisamment satisfaisantes. Le staff et moi-même avons été déçus des progrès effectués par ces trois joueurs au cours de la première partie de la saison, que ce soit en équipe nationale ou en clubs. Ils n’ont pas réalisé un bon tournoi en Australie et effectivement ils sont pénalisés pour cela aujourd’hui. »

C’est une décision temporaire ?
« J’attends une réaction de leur part. La porte n’est pas fermée. Nous allons continuer à suivre leurs performances dans leurs clubs respectifs. Mais ils vont devoir nous prouver que nous nous sommes trompés et qu’ils ont bien leur place dans ce groupe. Nous sommes obligés de continuer à progresser. C’est une obligation pour la Belgique si elle veut poursuivre son ascension vers le top mondial. »

D’autres joueurs ont également été avertis dans le noyau ?
« C’est exact. Lors de mes entrevues individuelles, j’ai mis les choses au point avec plusieurs de mes joueurs. Je les ai avertis qu’ils devaient faire attention et travailler dur pour garder leur place au sein des Red Lions. Il faut que tout le monde soit bien conscient de notre objectif final et de la discipline qu’il faut pour y parvenir. »

Après Alicante, tu vas, à nouveau, réduire ce groupe ?
« Je ne sais pas encore ce que nous ferons à notre retour d’Espagne. Je n’ai pas encore de réponse définitive à cette question. Je ne peux pas te dire que nous travaillerons à 18, à 20 ou à plus. Cela dépendra, de toute manière, de plusieurs facteurs comme l’état de santé et de forme de nos deux joueurs en rééducation. Nous prendrons le temps de bien réfléchir avant de prendre notre décision. »

Entretien : Laurent Toussaint 


© Hockeybelgium

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.