MARC LAMMERS : « IL RESTE DE NOMBREUX POINTS À AMÉLIORER ! »

A l’issue de la seconde rencontre face à la Pologne, Marc Lammers est venu spontanément faire le point sur les prestations de ces Lions mais aussi expliquer quelles étaient ses attentes pour les prochains joueurs. Le deuxième tour de la World League approche à grands pas et le coach fédéral est déjà focalisé sur ce rendez-vous capital pour la Belgique.

Marc, tu es satisfait de ces deux premières rencontres amicales ?
« Il y a naturellement des motifs de satisfaction comme les prestations de certains nouveaux joueurs qui ont rejoint le groupe. Mais clairement, il y a toute une série de choses à travailler et à améliorer. C’est une période qui n’est pas évidente puisque la compétition vient tout juste de se terminer et que les organismes sont fatigués. Toutefois, tout va s’enchaîner rapidement puisque nous entamerons déjà la World League à Paris dans moins de dix jours. »

Vous avez empilez les buts lors de ces deux rencontres face à la Pologne.
« C’est vrai même si nous avons tout de même manqué plusieurs occasions franches. Il faut être bien conscient que nous allons affronter des équipes plus faibles que nous qui vont, avant tout penser, à défendre. Il ne faudra donc pas se jeter vers l’avant en oubliant des respecter les consignes défensives. Si je me limite à cet aspect-là pour nos deux rencontres amicales, je ne suis pas spécialement satisfait. »

Tu disposes d’un large noyau pour aborder ces prochaines échéances ?
« Tout à fait. Je peux compter sur un groupe élargi puisque nous avons décidé d’appeler pas mal de nouveaux éléments pour compenser les blessures de Jérôme Truyens, Elliot Van Strydonck et Arthur Van Doren. C’était important pour le staff d’ouvrir le noyau des Red Lions à des jeunes qui ont bien presté avec leurs clubs comme Nicolas Dumont, Dorian Thiéry ou Arthur Verdussen. Cette ouverture permet aussi de faire jouer la concurrence et de continuer à former les jeunes. C’est primordial pour que nous puissions continuer à grandir. »

Vous partez, ce vendredi, à Paris en stage ?
« C’est exact. Nous allons affronter à deux reprises à la France et nous allons pouvoir nous acclimater aux installations. Jérôme Truyens ne sera pas du voyage tout comme Xavier Reckinger qui est hors forme pour le moment. Mais nous allons tester sur place Elliot et Arthur afin de voir s’ils pourront ou pas réintégrer le groupe. Manu Stockbroeckx et Nicolas Dumont seront là pour les remplacer au cas échéant. A notre retour de Paris, nous laisserons les joueurs se reposer pour aborder dans les meilleures conditions notre premier affrontement face au Portugal. »

C’est ce groupe élargi qui préparera le Championnat d’Europe ?
« Tout à fait. Nous avons un groupe assez large pour préparer au mieux cette échéance. »

Cela signifie que Gauthier Boccard et Alex de Paeuw ne seront pas rappelés cet été ?
« Mon groupe actuel me donne entière satisfaction. Mais cela ne signifie pas qu’ils ne pourront pas revenir dans le parcours pour de prochaines échéances. Au mois de septembre, nous entamerons un nouveau cycle. »

Enfin quel est ton sentiment sur les transferts de Tom Boon et de Simon Gougnard ?
« Je vais t’étonner mais cela ne me réjouit pas spécialement. Je trouve que les meilleurs joueurs belges et nos internationaux doivent évoluer dans la compétition domestique. Ce n’est pas positif pour le hockey belge. Je me réjouis que les joueurs du Dragons aient finalement décidé de rester à Brasschaat. Mais que les choses soient bien claires. Je veux tous les joueurs des Red Lions aux entraînements le lundi et le mardi. Tom et Simon devront donc être présents. Je l’ai expliqué à tout le groupe. Chacun doit prendre ses responsabilités et assumer ses choix. Chaque joueur est obligé de venir s’entraîner avec le groupe sinon il ne fera plus partie de l’équipe nationale. »

Entretien : Laurent Toussaint

Marc Lammers © Hockeybelgium
 © Hockeybelgium

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.