GILLES VERDUSSEN ARRÊTE L’ÉQUIPE NATIONALE

C’est ce matin que l’équipe nationale messieurs s’envole pour l’Australie, depuis Amsterdam. Marc Lammers emmène, à Melbourne, un groupe composé de 19 joueurs dans lequel on ne retrouve pas Gilles Verdussen. Le joueur du Beerschot n’a, en effet, pas été retenu par le nouveau néerlandais pour disputer le Champions Trophy. Une énorme déception pour celui qui avait intégré le groupe lors de la préparation pour les Jeux olympiques. « Cela a été une grande surprise d’apprendre ma non-sélection pour le tournoi. Je ne m’y attendais pas du tout, et vu que ça faisait presque deux ans maintenant que j’évoluais en A. J’étais persuadé d’enfin recevoir ma chance pour un tournoi officiel. Quand Marc, Jeroen et Philippe m’ont la nouvelle, j’étais bien entendu énormément déçu. »

Un choix difficile à accepter pour celui qui comptait une dizaine de sélections sous le maillot des Red Lions. « J’ai appelé Marc pour tenter de clarifier la situation. Je voulais savoir où j’en étais vraiment. Lorsque je l’ai vu, au début de semaine dernière, il m’a confirmé qu’avec le staff ils comptaient avant tout sur les jeunes, et que dorénavant, il y aurait, au moins quatre jeunes, qui auraient priorité sur moi dans les mois à venir.  Je l’ai immédiatement remercié pour son honnêteté. Je lui ai aussi expliqué que je n’avais plus envie de faire tous ces sacrifices, que j’ai toujours fait avec le plus grand plaisir, pour me retrouver, à nouveau, 19 ou 20ième dans le groupe. »

Gilles Verdussen a donc décidé de tourner la page et s’arrêter l’équipe nationale. « C’est en effet une décision que je n’ai pas eu facile à prendre. Mais, dans la vie, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Si un jour, ils se rendent compte qu’ils ont quand même besoin de moi, je sais que je resterai à la disposition du groupe si nécessaire, mais je ne compte pas trop là-dessus. Maintenant je veux juste jouer le mieux possible pour le Bee et me concentrer sur le club. Nous avons vécu un premier tour très difficile. Après la trêve, une lourde tâche nous attend si nous souhaitons terminer la saison en beauté. »

L’ancien international va, à présent, disposer de beaucoup plus de temps pour se concentrer à ses autres projets. « Je suis très actif dans l’école de jeunes de l’Indiana, et en tant que coach des jeunes et des dames 1. A côté de cela, je m’intègre petit à petit dans le coaching national en jeunes. C’est évident que mon changement de statut en A va me libérer pas mal de temps. Cela me laissera l’opportunité de me concentrer sur ma vie professionnelle, que ce soit dans le hockey ou dans un autre domaine… »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *