FELIX DENAYER : « NOUS VOULONS D’ABORD NOUS FOCALISER SUR LA WORLD LEAGUE AVANT DE PENSER À L’EURO ! »

Depuis le début de la semaine, Marc Lammers a emmené ses ouailles sous le soleil d’Alicante. Une parenthèse qui va permettre au groupe élargi de préparer au mieux les prochaines échéances capitales des Red Lions. Felix Denayer fait le point sur les premiers jours du stage et détaille les objectifs de ces prochains mois.

Felix, quels sont les objectifs de ce stage espagnols ?
« C’était important que le groupe puisse s’entraîner ensemble durant cette trêve hivernale pour préparer au mieux la seconde partie de la saison. De nombreux joueurs ont dû combiner leurs examens et le hockey durant ces dernières semaines. Nous avons essayé de conserver notre condition lors de séances individuelles ou collectives, lorsque cela était possible, afin de d’entretenir notre condition. Ce stage nous offre la possibilité de nous entraîner balle au stick afin de retrouver notre meilleur niveau après une longue période sans entraînements purement basés sur le hockey. Enfin, à côté de cela, de nombreux jeunes joueurs sont venus compléter le noyau. Ils reçoivent une magnifique chance de prouver au coach et au staff ce dont ils sont capables. Ensuite, Marc Lammers annoncera sa sélection pour préparer la World League et le Championnat d’Europe. »

Les jeunes s’intègrent bien ?
« C’est vrai que de nombreux jeunes joueurs sont venus compléter le noyau. Ils reçoivent une magnifique opportunité de prouver au coach et au staff ce dont ils sont capables. Ensuite, Marc Lammers annoncera sa sélection pour préparer la World League et le Championnat d’Europe. Les premiers jours ont été intensifs. Nous étions ravis d’enfin avoir l’occasion de retrouver le chemin des terrains. »

Il n’y a pas de matchs amicaux programmés. Ce n’est pas étrange ?
« Comme le groupe est très large, le staff a divisé celui-ci en deux afin que nous puissions disputer une espèce de petit tournoi. Les équipes sont assez équilibrées ce qui promet pour les prochaines rencontres (Rires). A côté de cela, nous travaillons dur, ce qui est très profitable pour le développement individuel de chaque joueur. Ce travail de fond nous permettra également de franchir encore des caps importants dans notre progression principalement sur des situations spécifiques et des phases de jeu particulières. »

Tout le monde a déjà les yeux tournés vers la World League qui sera le premier événement important de ces prochains mois ?
« C’est vrai qu’il y a déjà de nombreuses choses qui ont été dites ou écrites à propos du Championnat d’Europe au Braxgata. Mais nous voulons d’abord nous concentrer sur la World League que nous disputerons au mois de mai à Paris. Nous voulons impérativement nous qualifier pour la prochaine Coupe du monde et cela passe par de bonnes performances lors de cette compétition. C’est seulement, ensuite, que nous pourrons nous focaliser sur l’Euro anversois… »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.