Cédric Charlier a déjà les yeux rivés sur les prochaines échéances

Les Red Lions sont à la fête depuis l’entame du deuxième tour de la World League à Saint-Germain-en-Laye. Malheureusement, un joueur ne peut pas participer à la fête. L’attaquant du Racing, Cédric Charlier, a, en effet, dû renoncer au tournoi quelques heures avant le premier match face au Portugal. Un coup dur pour le Bruxellois qui venait tout juste de réintégrer la sélection.

Cédric, comment t’es-tu blessé exactement ?
« Dimanche après-midi, lors de notre dernière séance d’entraînement à Saint-Germain, j’ai eu un contact assez rugueux avec Simon Gougnard. J’étais en défense basse, à l’arrêt, et il m’est rentré dedans sur le flanc. J’ai pris son genou de plein fouet dans les côtes. »

Quels étaient les résultats des examens que tu as passés à Paris ?
« En rentrant à l’hôtel, je ressentais encore de grosses douleurs uniquement en respirant et en marchant. Nous avons donc décidé, immédiatement, d’aller passer les tests nécessaires à l’hôpital. Mais les médecins n’ont observé aucune côte cassée ou fêlée. J’ai donc simplement une grosse contusion. »

Retrouvez la suite de mon interview sur le site HockeyNews.be.

Alexandre De Saedeleer et Cédric Charlier
©
Hockeybelgium

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.