LES PANTHÈRES DÉÇUES DE LEUR ENTRÉE EN MATIÈRE FACE À L’ALLEMAGNE

Les visages étaient fermés du côté belge après cette entame de compétition plutôt mitigée face à l’Allemagne, lors du troisième tour de la World League, à Rotterdam. Les Panthères étaient très logiquement déçues après une rencontre dont tout le monde espérait ou attendait beaucoup plus. La cinquième nation mondiale a dominé les échanges et elle a mené rapidement au score en profitant d’une erreur belge (but de la capitaine Julia Müller) puis d’un stroke contesté par le staff noir-jaune-rouge (converti par Tina Bachmann). « C’était une erreur mais ce n’était pas visible sur la vidéo ! » pestait Pascal Kina.

En seconde période, c’est la malheureuse Aline Fobe qui inscrivait un but contre son camp et qui mettait un terme aux derniers espoirs belges. « Nous avons connu de bons moments dans cette partie, poursuivait le coach fédéral. Mais ils n’ont pas été assez nombreux. La défense s’est correctement débrouillée, l’entre-jeu également mais c’est en zone de concrétisation que nous avons à nouveau manqué de panache. Si nous voulons aller plus loin, nous devons singulièrement nous améliorer »

Et cela commencera par une prestation plus convaincante, ce vendredi, à 13h30, avec peut-être la récolte de premiers points face à l’Inde (12e nation mondiale) qui s’est faite atomisée 7-0 face à la Nouvelle-Zélande lors de la seconde rencontre de la poule B.

Nelen
© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.