LE FÉDÉRATION SOUHAITE UN PEU DE SÉRÉNITÉ DANS L’AFFAIRE GIERTS

Voici le communiqué de presse publié par la Fédération de hockey en cette fin de journée, suite à  l’entrevue programmée, ce mardi, entre l’ex-joueuse de l’équipe nationale et plusieurs membres de l’ARBH.

Une nouvelle rencontre a eu lieu, ce mardi 5 juin entre Sofie Gierts et 3 dirigeants de l’ARBH (Marc Coudron, Yves Henet et Erik Gysels). Le président de l’Antwerp HC, Bart De Winter, était également présent.

Les dirigeants ont répété à Sofie de façon claire et précise les raisons pour lesquelles elle ne faisait plus partie de l’équipe nationale. Ils lui ont également répété et expliqué pourquoi elle ne sera plus non plus réintégrée. Cette décision est définitive.   

Sofie continue à éprouver du mal à accepter ces explications. Elle estime que les raisons citées sont des détails et prétend ne jamais avoir été réellement avertie. Néanmoins le staff technique et la direction de l’ARBH confirment qu’il y a bien eu plusieurs avertissements et mises en garde et estiment que dans le contexte actuel, les raisons qui les ont amenés à prendre cette décision sont loin d’être des futilités.

Dans l’intérêt de la préparation aux Jeux Olympiques, l’ARBH souhaite maintenant que la sérénité revienne rapidement autour de l’équipe.


© ARBH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *