FELIX DENAYER ET BARBARA NELEN AU SOMMET DU HOCKEY BELGE

A l’issue de la sixième journée de compétition de ce dimanche, le gratin du hockey belge s’est donné rendez-vous, à Bruxelles, pour assister à la cérémonie de remise des Sticks d’or 2012-2013. L’occasion, bien entendu de récompenser les meilleurs joueurs et joueuses du défunt championnat de division d’honneur mais aussi de mettre en avant, et de fêter dignement, le remarquable parcours des Red Panthers (demi-finale) et des Red Lions (médaille d’argent) lors du récent Championnat d’Europe, au Braxgata. La Fédération belge de hockey a également profité de cette soirée de gala pour célébrer, en grandes pompes, la remarquable carrière internationale de Jérôme Dekeyser sous le maillot des Lions (215 sélections). L’attaquant boomois était d’ailleurs extrêmement ému lors de la standing ovation du public présent dans la salle.

Et c’est le Dragons qui ressort grand vainqueur de la cérémonie puisque le club de Brasschaat peut se targuer de posséder en ses rangs les deux meilleurs joueurs du championnat de Belgique avec Felix Denayer et Barbara Nelen. Un palmarès identique à celui de la saison 2010-2011.

Chez les messieurs, c’est donc le nouveau capitaine anversois qui succède à son coéquipier Florent van Aubel. A 23 ans, il remporte logiquement son deuxième trophée même si la concurrence était rude avec des joueurs du calibre de Tom Boon (Bloemendaal), Vincent Vanasch (Waterloo Ducks), Arthur Van Doren (Dragons) ou John John Dohmen (Waterloo Ducks). L’international éclabousse déjà la compétition domestique belge de sa classe naturelle depuis plusieurs années malgré son jeune âge. Travailleur insatiable, il récupère un nombre impressionnant de balles en milieu de terrain avec une reconversion offensive des plus efficaces. Pion essentiel du dispositif de Marc Lammers, Felix a également été déterminant lors de la campagne européenne du Dragons qui s’est malheureusement soldée par une défaite lors de la finale, à Rotterdam.

Chez les dames, la logique a également été plus ou moins respectée avec le triomphe de Barbara Nelen. La Gantoise, qui était nominée aux côtés de Sofie Gierts (Antwerp), déjà six fois récompensée au cours de sa carrière, Jill Boon (Oranje Zwart), Stéphanie De Groof (Dragons) ou Anouk Raes (Pingouin), n’a que 22 ans mais elle a démontré, durant le dernier Euro, qu’elle était l’un des véritables moteurs de l’équipe de Pascal Kina.

Sur la touche pour une longue période (4 mois) depuis la fin du Championnat d’Europe, suite à une sérieuse opération à l’épaule, elle devrait revenir encore plus forte que jamais pour disputer la Coupe du monde aux côtés des Panthères. Son impact sur le jeu de l’équipe belge est devenu capital et elle s’affirme de plus en plus comme l’une des véritables leaders du groupe.

Enfin, chez les Espoirs, on a assisté à une petite surprise puisque c’est le défenseur anversois Alexander Hendrickx (Antwerp) qui s’est imposé devant de sérieux concurrents, qui ont commencé à faire leur place chez les Red Lions, comme Tanguy Cosyns (Daring) ou Manu Stockbroekx (Dragons). Redoutable sur p.c., il est l’un des éléments majeurs de l’équipe U21 qui s’apprête à disputer la Coupe du monde, en Inde, en décembre prochain. Enfin, du côté des Espoirs filles, c’est Aline Fobe (Braxgata), extrêmement convaincante lors de l’Euro malgré son manque d’expérience au plus haut niveau qui repart avec la récompense.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *