UN POINT INSUFFISANT POUR LE DARING

Il aura donc manqué trois minutes aux Bruxellois pour repartir de Brasschaat avec la totalité de l’enjeu mais c’était sans compter sur le jusqu’au-boutisme local et l’efficacité anversoise sur penalty. Un match nul qui ne fait clairement pas les affaires des protégés de Michel Kinnen qui retrouvent donc la cinquième place du classement général à une petite unité du Beerschot.

Le début de rencontre n’avait pas non plus réussi aux visiteurs qui encaissaient deux buts en moins de trois minutes peu avant le quart d’heure (via Loïck Luypaert, sur p.c., et Maurice Dubois). Suite à ce début de match catastrophique, le Daring réussissait pourtant à reprendre pied. Et à la 21e minute, Freddy Mesa était bien placé pour réduire l’écart sur un rebond de p.c. Ensuite, les échanges étaient bien plus équilibrés. Toutefois, les deux gardiens n’étaient plus réellement inquiétés avant la pause.

Dès la reprise, les Bruxellois se montraient plus pressants. Ils parvenaient d’ailleurs rapidement à égaliser sur un p.c. de Juane Garreta. L’Argentin qui permettait même aux visiteurs de prendre l’ascendant dans cette partie seize minutes plus tard lorsqu’il convertissait un stroke logiquement accordé après une faute de Manu Leroy sur Alex Van Linthout.

Le but d’Alvaro Iglesias offrait finalement un point logique aux Anversois. « Nous devons encore mieux gérer les moments clés, reconnaissait le capitaine Felix Denayer. Sinon, il sera difficile de remporter le titre en fin de saison. Nous avons bien débuté et puis nous avons manqué de réalisme devant le but adverse. Mais si nous parvenons à rester plus constants durant 70 minutes, nous pourrons aller loin. »

Du côté du Daring et de Geoffroy Cosyns, la mine était naturellement quelque peu déconfite. « C’est dommage d’encaisser ce but. Après un début de rencontre compliqué, nous avons démontré que nous avions du caractère. Maintenant, il nous reste deux matchs à disputer même si nous n’avons plus notre sort entre les mains. Il y a clairement des regrets à avoir sur notre entame de championnat. Nous avions perdu bêtement des points et cela pèsera peut-être lourd dans la balance

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 10 mars 2014.

Felix Denayer et Tanguy Cosyns
© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *