John Bessell mise sur un encadrement de très haut niveau

Après l’annonce de l’arrivée de sept renforts dans le noyau du Daring, trois questions au nouveau coach molenbeekois, John Bessell.

John, comment avez-vous abordé ce recrutement avec le comité ?
« Nous avons essayé de cibler un tout autre type de profil au Daring pour la saison prochaine. Nous voulions donner un coup de frais au noyau et débuter un nouveau chapitre dans l’histoire du club. Et je suis extrêmement heureux avec l’équipe que nous avons pu mettre en place jusqu’à maintenant même si nous devons encore trouver quelques joueurs supplémentaires. »

Quelle est la nouvelle philosophie de cette équipe ?
« Nous avons choisi de nous concentrer sur la mise en place d’un environnement de formation de très haut niveau. Tous les joueurs du noyau seront surveillés de manière extrêmement étroite (grâce à un nouveau système GPS et d’analyse de performance dédié au hockey). De cette manière, nous pourrons surveiller plus en détails la progression du joueur. Nous disposons un groupe qui dispose d’un potentiel important. Parallèlement à cela, il est également essentiel que le club consacre plus de ressources et de temps afin de développer l’éclosion des jeunes au sein de son école des jeunes. C’est pourquoi nous avons crée une équipe « Futures » qui travaillera en étroite collaboration avec l’équipe de division d’honneur tout au long de l’année. Nous espérons que certains de ces joueurs puissent rejoindre, dans un avenir pas trop lointain, l’équipe de DH. »

Tu sembles déjà impatient de débuter la saison prochaine ?
« Je suis effectivement emballé par le staff formidable que nous avons pu constituer et par toute l’énergie que nous avons déjà pu installer dans le nouveau programme que nous avons établi au cours de ces dernières semaines. Avec autant de changements dans l’équipe, c’est un grand défi de mettre toutes ces nouveaux éléments sur les rails. Mais en travaillant dur et en établissant des process solides, que nous bâtissons actuellement, nous y arriverons… »

Entretien : Laurent Toussaint.

Photo : Frank Uijlenbroek/ EHL.

Commentaires